25-10-19- Compte-rendu de l’AG CREO du 12-10-19 – Université Paul-Valéry

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

L’AG commence à 9 h 30.

Sont présents :

Albert Fabienne, Bataller Catherine, Bolano Benoît, Dauriac Déva, Fallet Cyril, Galvier Denis, Giner Noémie, Lafon Michel, Lame Estelle, Laupies Mélanie, Lopez Claire, Martel Philippe, Martin Jacqueline, Mayzoué Clémentine, Paulet Genevière, Pouget Philémon, Ropars Marine, Serva Céline, Soliva Josette, Torreilles Claire, Verny Marie-Jeanne.

Sont excusés :

Alibert Laurent, Canal Chantal, Chassaric Isabelle, Fraisse Magali, Gal Louise, Jullian Marc-André, Lespoux Yan, Nuel Isabelle, Pattus-Malige Sandrine, Lombardo Stéphane, Villeneuve Marie-José.

Rapports et votes

La présidente Marie-Jeanne Verny remercie les présents et fait lecture du rapport moral en ligne à l’adresse http://www.felco-creo.org/11-10-19-rapport-moral-creo-2018-2019/.

Le document est donné en Annexe I. Les actions sont nombreuses cette année : journée Total Festum, Estivada de Rodez, Journée des associations Montpellier avec un bon relais médiatique. La discussion commence pendant le rapport, sur la situation dans le second degré, sur les relations avec le rectorat… Nous en rendons compte plus loin.

Le rapport moral est voté à l’unanimité.

La trésorière Josette Soliva présente ensuite le rapport financier. Le document est cité en Annexe II. Les cotisations témoignent d’une augmentation des adhérents. L’essentiel des mouvements provient, comme précédemment, de l’achat et vente d’ouvrages. Si le bilan est légèrement déficitaire, il témoigne d’une activité associative intense et il s’équilibre si l’on tient compte du fait que la subvention de 1500 euros accordée par la Région Occitanie ne figure pas dans les comptes arrêtés au 31 août 2019. Le budget prévisionnel est légèrement augmenté par rapport à l’année précédente, pour permettre de mieux prendre en compte l’aide aux projets pédagogiques des écoles et à la formation des enseignants.

La trésorière se réserve de modifier le système de comptabilité pour l’exercice suivant.

Le rapport financier est voté à l’unanimité.

Élections du bureau et du CA

Le bureau est composé de :

  • Marie-Jeanne Verny, présidente.
  • Benoît Bolano, vice-président.
  • Claire Lopez, secrétaire.
  • Josette Soliva, trésorière.
  • Le bureau sera assisté de Claire Torreilles, commissaire aux comptes.

Il est élu à l’unanimité.

Le conseil d’administration est composé des présents volontaires. Les membres du CA sortant sont reconduits après leur accord :

  • Albert Fabienne, Conseillère pédagogique Aude
  • Bataller Catherine Professeur coll. et lyc. Clermont-l’Hérault
  • Bolano Benoît Professeur école bilingue Mtp
  • Bringué Béatrice Prof occitan collège Montpellier
  • Dauriac Déva Professeur école bilingue Clermont l’Hérault
  • Fallet Cyril Professeur Ecole Montpellier
  • Galvier Denis Professeur école Sommières
  • Giner Noémie Professeur école bilingue Mireval
  • Lafon Michel Professeur école retraité
  • Lame Estelle Professeur oc. Collège Clapiers
  • Lopez Claire Professeur école bilingue Montpellier
  • Martel Philippe Professeur d’université émérite
  • Martin Jacqueline Conseillère pédagogique Gard
  • Maury Carine Professeur oc collège Montpellier
  • Mayzoué Clémentine Professeur Ecole Mandela Béziers
  • Ndiaye Marie-Catherine Professeur Occitan collège Lunel
  • Nuel Isabelle Professeur école Mireval
  • Paulet Geneviève Conseillère pédagogique Lozère
  • Serva Céline Conseillère pédagogique Hérault
  • Soliva Josette Prof école Montpellier
  • Ropars Marine Professeur école bilingue Mireval
  • Torreilles Claire professeur d’occitan retraitée
  • Verny Marie Jeanne professeur émérite Université Paul-Valéry

Le CA est élu à l’unanimité.

 Discussions et votes

La discussion commencée pendant le rapport moral se poursuit.

Situation dans le second degré

La situation en second degré est plus que préoccupante. En lycée surtout, comme en témoignent Catherine Bataller (qui n’a cette année à René Gosse, Clermont l’Hérault, qu’une classe de terminale, l’établissement ayant arrêté le recrutement en seconde) et Estelle Lame (qui n’a plus d’enseignement de l’occitan à Agropolis-Frédéric Bazille). La réforme met les options plus que jamais en concurrence et les chefs d’établissement usent de leur pouvoir pour supprimer des enseignements. De nombreux collègues sont démoralisés, démobilisés. Nous devons être à l’écoute.

La situation en collège résiste mieux par endroits, mais les filières bilingues sont fragiles. L’interruption de cette filière au collège du Salagou à Clermont l’Hérault menace à présent la filière bilingue à l’école Jean Rostand, selon Déva Dauriac, et pourtant c’est la première école bilingue publique ouverte dans l’Hérault.

Décision est prise d’une lettre de demande de rendez-vous à la rectrice.

Aides du CREO aux collègues et écoles (formation des enseignants, projets pédagogiques)

À la demande de la trésorière qui souhaite régler en AG la question des aides aux écoles, le principe d’ajouter une ligne de 2000 euros dans le budget est voté. Les écoles devront faire parvenir leurs demandes motivées avant une date qu’elle fixera.

Pareillement une aide financière sera accordée aux enseignants désireux de se former en langue et culture occitanes dans le cadre des écoles ou universités d’été, ou autre lieu de formation. L’AG vote à l’unanimité une enveloppe de 1000 euros.

Relations avec le rectorat

La discussion s’engage sur la mise en place au rectorat de « groupes techniques de travail » demandés depuis longtemps. Le groupe de travail de février a été particulièrement fécond puisqu’il a permis de mettre sur la table le détail des problèmes (voir compte-rendu du CREO en ligne), grâce aux interventions complémentaires des représentants syndicaux et de la représentante du CREO. Les quatre conseillères pédagogiques dénoncent le fait qu’elles ne sont pas présentes dans ce groupe, alors qu’elles ont la meilleure connaissance de la situation de l’enseignement de l’occitan dans le premier degré. Tous déplorent qu’aucun compte rendu n’ait été publié par le rectorat, ce qui décrédibilise le travail du groupe. Le compte rendu du CREO n’a pas de valeur officielle. Ce point doit être abordé dans la lettre à la rectrice.

Le CALR a correctement fonctionné cette année, mais de l’avis général, les promesses n’ont pas été tenues. Un bon point : la présence de représentants des Conseils départementaux de l’Aude et de l’Hérault. Jacqueline Martin, CPD du Gard et Danis Galvier se chargent de demander un rendez-vous au DSDEN du Gard. Il est souhaitable que celui-ci soit accompagné d’un état des lieux aussi précis que possible, comme cela a été fait pour l’Hérault, avec la rencontre prévue entre Renaud CALVAT, vice-psdt culture-éducation et Céline Serva pour « Zo, petaçon » et MJ Verny pour le CREO.

Relations avec l’OPLO et la Région

Les relations avec l’OPLO sont jugées fructueuses, particulièrement par les responsables du premier degré. La présidente regrette toutefois de ne pas être toujours informée des avancées et des décisions prises. L’efficacité commande de coordonner nos interventions auprès d’un même office public et de croiser nos informations dans le respect des prérogatives de chacun.

Le CREO Lengadòc a été également représenté par Claire LOPEZ (de même que la FELCO et le CREO Tolosa) à une audience avec la présidente de Région. De l’avis général, celle-ci s’est montrée sensible à la précision et à la qualité des dossiers portés par nos associations et notre fédération, ce qui a permis des échanges d’une grande rigueur.

Enseignement de l’occitan dans les INSPE

Est évoqué le dossier concernant la revendication d’un enseignement de l’occitan en INSPE : à côté de l’enseignement pour préparer au concours bilingue, le CREO et la FELCO demandent que soit organisé, comme autrefois, un enseignement de la langue dans chaque site (les CPD sont volontaires pour intervenir à titre bénévole, mais cela leur est refusé !). Cela supposerait qu’en plus du concours spécifique, qui est une avancée, les langues régionales puissent faire l’objet d’une épreuve optionnelle au concours ordinaire. Une lettre en ce sens a été envoyée au Ministère en juin dernier : http://www.felco-creo.org/15-06-19-les-langues-regionales-au-crpe-lettre-au-ministre/. De nouvelles dispositions du concours (une épreuve de langue vivante) permettraient à ce dossier d’avancer. Geneviève Paulet donne l’exemple de plusieurs étudiants à l’INSPE de Mende qui sont issus du cursus bilingue et qui souhaitent valoriser leur compétence en occitan dans le concours (général) qu’ils préparent.

Bilinguisme français / anglais ?

Une crainte est exprimée de voir s’ouvrir en premier degré des sites bilingues en langues étrangères pour la mise en place desquels les responsables et acteurs de l’enseignement bilingue en occitan seraient sollicités. Il faut être vigilant et partager les informations sur le sujet.

Action nationale du 30 novembre

Une manifestation nationale de toutes les langues de France dont l’enseignement est mis en danger par la réforme Blanquer est prévue pour le 30 novembre 2019, devant le MEN à Paris. Le CREO aidera au niveau financier ceux qui feront le déplacement. Une pétition est mise en ligne : https://www.change.org/p/jean-michel-blanquer-mobilisation-générale-pour-que-vivent-nos-langues.

Action « municipales »

Un questionnaire aux candidats aux municipales est disponible (liste des engagements à prendre pour soutenir les LR). Il faut l’adapter mais à chacun de le porter dans sa commune.

Remplacement MJ Villeneuve

Le remplacement de Mme Villeneuve, chargée de mission pour l’enseignement de l’occitan dans l’académie, est l’objet de toutes nos inquiétudes. L’annonce de son remplacement par notre collègue M. Christophe Causse serait, de l’avis unanime, la meilleure solution, mais elle ne semble pas se mettre en place… Ce point doit être abordé dans la lettre à la rectrice et dans la demande d’un rendez-vous. L’idée est évoquée d’une manifestation devant le rectorat de Montpellier pour appuyer cette demande.

Modification des statuts

Une modification des statuts du 15 mars 1995 (où les sommes sont encore portées en euros) est proposée par le bureau sortant et adoptée à l’unanimité. Voir statuts modifiés ci-après Annexe III.

Journée Total Festum 16 mai 2020

 Devant l’urgence de dépôt des demandes de subvention, le bureau avait émis en juin dernier l’idée d’une journée à Carcassonne, pour valoriser la cohérence des cursus depuis premier degré jusqu’à l’ESPE, profiter des bons rapports avec les institutions culturelles locales (Ostal Sirventès), valoriser les initiatives associatives et les talents (projet arab’oc, présence d’Alan ROCH, conteur, publication du manuel de Florent Daubin Legissi, Escrivi…). Il semblerait que ce ne soit pas possible pour 2020.

Un lieu nouveau est donc adopté : Sommières, où Jaumelina Martin et Denis Galvier se chargeront, avec l’aide du bureau, des contacts locaux.

Le thème : Réalités et imaginaires de la garrigue

La secrétaire est chargée de rédiger la présentation du projet, ou du moins son ébauche. Il revient à la trésorière de s’occuper de la partie proprement financière de la demande de subvention.

L’AG se termine à 12 h.

NB : à l’heure où nous mettons en ligne ce compte-rendu, le dossier de demande de subvention a été déposé, ainsi que le pré-programme et nous avons obtenu l’accord de la ville de  Sommières.

Ce contenu a été publié dans Actualitats CREO Lengadòc, Vida intèrna CREO Lengadòc. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.