Postes 2nd Gra : Question écrite d’Elisabeth Toutut-Picard (dep. 31) a Jean-Michel Blanquer

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Mme Elisabeth Toutut-Picard attire l’attention de M. le ministre de |’éducation nationale sur le nombre de postes ouverts aux concours de l’enseignement du second degré pour l’occitan.
Selon les représentants des enseignants de langue et culture d’0c de l’éducation nationale, seulement 4 postes sont ouverts au CAPES en 2018 (contre 6 auparavant, soit 33 % de baisse) et un seul poste à l’agrégation pour une aire linguistique couvrant 32 départements.
Cette situation est paradoxale, alors que les enseignants d’occitan manquent et que certains cours sont fermés faute de professeurs, que deux universités (Toulouse et Montpellier) ont ouvert des formations spécifiques et que de nombreux candidats sont déjà inscrits au concours.
Elle entre aussi en contradiction avec l’engagement du Président de la République de favoriser l’apprentissage des langues régionales, lesquelles appartiennent au patrimoine de France selon l‘article 75-1 de la Constitution.
Elle lui demande de lui faire connaitre ses intentions afin que le recrutement d’enseignants d’occitan se poursuive à l’avenir et qu’il soit à la hauteur de l’importance démographique et géographique de cette langue régionale.
Paris, le 13 décembre 2017

Ce contenu a été publié dans Deputats e Senators, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.