Parution de « Tròbas I 1947-1960 Poèmes I » édition critique des poèmes d’Henri Espieux

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Henri Espieux, né en 1923 à Toulon, est un des grands noms de la jeune poésie occitane de l’après-guerre. Vivement impliqué dans l’écriture et dans la construction de l’occitanisme, il vécut à Paris puis à Nîmes où il mourut en décembre 1971. Aujourd’hui, son œuvre est mal connue, en dehors de quelques poèmes d’anthologie. Les éditions JORN ont donc voulu éditer ou rééditer son œuvre poétique, en deux volumes, sous le titre de TRÒBAS, qui était le sien, en hommage aux troubadours. Le premier volume réunit les poèmes de 1947 à 1960 et le second ceux de 1960 à 1971.

L’édition critique, avec notes et traduction française, a été préparée par Claire Torreilles à partir des manuscrits conservés par le Cirdoc. Le choix fut fait de tout publier de l’œuvre, dans l’ordre chronologique de l’écriture : recueils composés édités ou en attente d’éditions qui n’ont pas vu le jour, feuillets épars, longs poèmes d’inspiration épique ou poèmes du hasard et du banal.

Espieux plus que quiconque a vécu la poésie comme un courant vital, le souffle du vent ou le ressac de la mer, et il n’a cessé d’en dire la nécessité quotidienne :

Un jour sans éclair est un jour perdu,

Un jour sans vent et sans orage,

Un jour sans poème.

 Enric Espieux, nascut en 1923 a Tolon, es un dels grands noms de la jove poesia occitana de l’après-guèrra. Fòrça implicat dins l’escritura coma dins la bastison de l’occitanisme, visquèt a Paris puèi a Nimes ont moriguèt en decembre de 1971. Uèi, son òbra es mal coneguda, en defòra de qualques poèmas d’antologia. Las edicions JORN an donc volgut editar o reeditar son òbra poetica, en dos volums, jos lo títol de TRÒBAS qu’aviá fach sieu, en omenatge als trobadors. Lo primièr volum recampa los poèmas de 1947 a 1960, lo second los de 1960 a 1971.

L’edicion critica amb nòtas e traduccion francesa foguèt preparada per Clara Torreilles, partent dels manuscrits servats per lo Cirdoc. La causida foguèt de publicar l’òbra tota, dins l’òrdre cronologic de l’escritura : recuèlhs compausats e editats o en espèra d’edicions que se faguèron pas, fuèlhs esparpalhats, poèmas longs d’inspiracion epica o poèmas de l’asard e del banal.

Espieux, mai que degun, visquèt la poesia coma un regiscle de vida, lo buf del vent o la ressaca de la mar, e quitèt pas de ne dire la necessitat de cada jorn :

Un jorn sens son ulhauç es un jorn degalhat,

Un jorn sens aura e sens chavana,

Un jorn sens son poèma.

Edicions JORN, 38, carrièra de la Dysse – F 34150 MONTPEIRÒS – www.editions-jorn.com

 

Ce contenu a été publié dans Publicacions, Universitat e recèrca. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.