Lettre de Patricia Mirallès, députée de l’Hérault

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

20-10-2017

Madame,

Madame la Députée Patricia Mirallès souhaite vous remercier pour votre courrier. Sachez qu’elle est particulièrement sensible à la place des langues régionales dans notre pays et comme le stipule L’article 75-1 de la constitution « les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France », elles constituent même notre culture et notre identité. C’est pourquoi elle a posé une question écrite au Ministre de l’Éducation nationale qui sera publiée au journal officiel prochainement et que vous retrouverez ci-après :

 » M. Patricia MIRALLES attire l’attention de M le Ministre de l’éducation nationale sur l’enseignement des langues régionales à l’école.

L’article 75-1 de la constitution affirme que « les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France », elles constituent la richesse du patrimoine français.

C’est ainsi que la création d’une agrégation de langue de France, par arrêté du 15 mars 2017, s’inscrit pleinement dans la préservation de notre histoire et de notre culture.

La première session d’agrégation verra le jour en 2018. Cette session se doit d’être ambitieuse et de répondre concrètement au besoin du territoire.

A titre d’information, la langue d’oc recouvre 32 départements et exige donc la mise en place d’une politique cohérente avec des moyens spécifiques attribués à l’enseignement des langues régionales au sein des écoles de la République.

Elle lui demande donc d’expliciter quelles sont les actions que souhaite mettre en œuvre le gouvernement afin de permettre aux langues régionales d’avoir toute leur place au sein de l’éducation nationale et d’en assurer la pérennité ?  »

Bien cordialement,

Fabien ABERT pour Patricia MIRALLES, Députée de l’Hérault

Ce contenu a été publié dans Actualitats acuèlh, Deputats e Senators. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.