La FELCO interpelle les candidats aux présidentielles

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

La FELCO fédère les associations d’enseignants d’occitan à l’école publique, de la maternelle à l’Université.
À ce titre, nous nous adressons, lors de chaque élection, aux candidats (FN exclus) afin de connaître leurs engagements et propositions pour une place des langues régionales – dont l’occitan – dans l’école de la République.
Vous êtes candidat/e aux élections de 2017. Nous souhaitons donc connaître vos engagements en la matière et nous vous prions de répondre au questionnaire ci-après, également en ligne en cliquant sur ce lien : 1703-10-Questionari FELCO presid. 2017

•    1- Une proposition de loi récente (n° 4096 – Le Roux et alii, rapporteure Annie Le Houerou : http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion4096.asp) suggère qu’à l’exemple de ce qui se fait en Corse, l’Éducation Nationale assure une offre d’enseignement des langues régionales généralisée, sauf pour les familles qui la refusent explicitement.
– Que pensez-vous de cette idée ?
– Si vous la partagez, vous engagez-vous à relancer le processus législatif dans la prochaine session parlementaire ?
•    2- Si vous ne la partagez pas, quelles mesures proposez-vous pour tout de même améliorer le statut de ces langues et leur place dans l’enseignement, public en particulier ?
•    3- Êtes-vous favorable :
– à une modification de la Constitution introduisant dans l’article 2 un complément suggéré en 1992 mais rejeté alors, précisant que « la langue de la République est le français dans le respect des langues régionales » ? (l’article 75-1 adopté en 2008 s’étant révélé parfaitement inutile)
– à la ratification de la charte européenne des langues de moindre diffusion « gelée » en 1999 et de nouveau en 2014 ?
•    4- Quels rôles respectifs pour l’État et les collectivités territoriales considérez-vous comme les plus appropriés pour assurer la protection et le développement de ce patrimoine national en particulier pour ce qui concerne l’enseignement public ?
NB : vos réponses seront publiées sur notre site et communiquées publiquement aux lecteurs de celui-ci.

Ce contenu a été publié dans Actualitats acuèlh, Butletins e comunicats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.