En cò de Vent Terral, de Philippe GARDY, « Robert Lafont polygraphe »

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Robert Lafont (1923-2009), linguiste, historien, historien de la littérature, géographe, et serviteur inlassable de la cause occitane, est connu pour ses activités multiples d’écrivain (en occitan). Une écriture polymorphe, d’un homme engagé sur tous les fronts de l’occitanisme, souvent considérée comme l’expression d’une dispersion, d’une course effrénée après le temps et les urgences.

Philippe Gardy propose ici une image un peu différente de Robert Lafont, celle d’un esprit  qui s’est efforcé de décrire et d’articuler, sous plusieurs angles, et à travers le filtre de la langue occitane, outil majeur jamais laissé de côté, les diverses facettes de l’activité humaine.

De ce vertige, rend compte en particulier l’attention portée par Robert Lafont à la notion de « baroque occitan », dont il fut le principal inventeur. Destinée à donner sens et forme à tout un pan de l’écriture littéraire d’oc, entre XVIe et XVIIe siècles, cette notion a fini par devenir chez lui une construction quasi anthropologique, susceptible de rendre compte, au-delà du champ de la littérature et des arts, de l’inquiétude humaine face au devenir des sociétés. Elle nous laisse ainsi entrevoir, en filigrane, un portrait à la fois dissimulé et pourtant bien présent de Lafont lui-même, dans sa diversité et son unité.

Per comandar lo libre : http://www.vent-terral.com/blog/themes/hommes-femmes/l%e2%80%99arbre-et-la-spirale/#more-2638

Ce contenu a été publié dans Publicacions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.