Agregacion d’occitan : Anne Blanc, députée Aveyron, s’adresse au Ministre

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Anne BLANC, Députée 2ème circonscription de I’Aveyron

à

Madame VERNY Marie-Jeanne (cosecrétaire FELCO), 12 rue Salle l’Evêque – 34000 Montpellier

Naucelle, le 8 novembre 2017

Madame.

J’ai bien reçu votre courrier relatif à l’inquiétude de votre fédération concernant le volume de postes attribué à la langue d’oc et je vous en remercie. Particulièrement sensible à la possibilité offerte par nos écoles républicaines de pouvoir bénéficier d’un apprentissage de cette langue qui constitue notre culture et notre identité, je vous informe que j’ai relayé votre demande auprès du Ministre de l’Éducation Nationale. Vous trouverez le courrier que je lui ai adressé en pièce jointe.

Pour votre parfaite information, j’ai également constaté que Patricia Mirallès avait déposé une question écrite au Ministre. J’espère que nos démarches communes permettront de faire avancer ce sujet et ne manquerai pas de vous tenir informée des suites qui leur seront réservées.

Je vous prie de recevoir, Madame, mes sincères salutations.

Anne BLANC, Députée, 2ème circonscription de l’Aveyron

A

Monsieur BLANQUER

Ministre de l’Éducation Nationale

Naucelle, le 8 novembre 201?

Monsieur le Ministre,

J‘ai été saisie par la FELCO, la Fédération des Enseignants de Langue et de Culture Occitane sollicitant mon attention sur le nombre de postes occitan accordes pour la première session, la session 2018. En effet, suite à un arrêté du 15 mars dernier ayant annoncé la création d’une agrégation de langues de France pour les langues breton, corse et occitan, le nombre de poste accordé à la langue occitane suscite des inquiétudes.

L’affectation du nombre de poste pour la première session se doit de couvrir équitablement le besoin de l‘aire de la langue, qui je vous le rappelle couvre 32 départements. Or, le taux d’encadrement pour cette langue est très inférieur aux autres taux. Entre 2002 et 2012, le nombre de professeurs recrutés par département des aires concernées était de 38 pour le basque, 19,5 pour le corse, 19 pour le catalan, de 8,5 pour le breton et seulement 2,3 pour l’occitan.

Particulièrement sensible a la possibilité offerte par nos écoles républicaines de pouvoir bénéficier d‘un apprentissage des langues régionales, qui constituent notre culture et notre identité, je souhaite relayer leur demande, à savoir que les associations souhaiteraient que le recrutement d’agrégés d’occitan-langue d’oc se fasse chaque année et propose un nombre de postes à la hauteur de la couverture géographique de langue occitane, À ce titre, Monsieur le Ministre, je vous demanderai de bien vouloir me communiquer les conditions et le nombre de recrutements d’agrégés pour l’occitan pour cette première session dès que vous en aurez connaissance.

Dans l’attente d‘une réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes salutations distinguées.

Anne Blanc.

4 place de l‘Hôtel de Ville, 12800 Naucelle

Ce contenu a été publié dans Deputats e Senators. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.