5-02-2018- Lettre au Recteur : Situation site bilingue Mandela Béziers – Suivi en collège.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

  1802-05-CREO-Recteur Académie de Montpellier

Objet : situation du site bilingue Nelson Mandela (Béziers) – Suivi au collège

Madame le Recteur,
Nous vous avons écrit le 26 janvier dernier pour vous faire part des dysfonctionnements de l’enseignement de l’occitan dans notre académie, en insistant sur l’insécurité entretenue des sites bilingues existant en primaire et sur l’absence de continuité des cursus bilingues entre le primaire et le collège.
Nos collègues de l’école Mandela de Béziers viennent justement de nous écrire et la situation qu’ils évoquent est tout à fait symptomatique des problèmes que nous vous avons présentés.
Nous vous demandons donc, dans l’attente du rendez-vous sollicité lors de la lettre du 26 janvier, de bien vouloir nous rassurer quant à la sécurisation du parcours bilingue et à son suivi nécessaire au collège de secteur.
Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions de croire, Madame le Recteur, à notre attachement au service public de l’Éducation nationale.

______________________________________________________________

Annexe : extrait du courrier adressé au CREO par nos collègues de l’école Nelson Mandela

L’école bilingue Nelson Mandela prévoit déjà une rentrée compliquée…
Nous sommes une école REP à Béziers (circo Béziers Centre). Actuellement, 4 postes sont fléchés bilingues :
– Mme Gil Celine, enseignante PS/MS bilingue.
– Mme Puissegur Nathalie, enseignante GS/CE2 bilingue et CP/CE1 bilingue.
– Mme Mayzoué Clémentine, enseignante monolingue CM1/CM2 pour le moment (bilingue Cycle 2 et 3 l’année prochaine a priori).
– un poste occitan non pourvu puisqu’il a été fléché pendant l’été. C’est Mr Kihoul Allan, sans spécialité, qui occupe le poste cette année.
À la rentrée prochaine, les CP vont être « dédoublés ». Les effectifs de GS actuels sont lourds et dépassent déjà les 12 élèves par classe.
Les postes de CP dédoublés sont des postes à profil avec lettre de motivation puis entretien et/ou avis de l’IEN. Dans certaines circonscriptions, comme à Montpellier centre, tous les enseignants actuellement « plus de maître que de classe » (désormais PMC) ont été validés d’office. Ce n’est pas le cas dans notre circonscription. Ce qui laisse déjà transparaitre de véritables dysfonctionnements et injustices dans le même département…
Actuellement à Mandela :
– L’enseignante PMC n’a pas eu d’avis favorable. Les raisons restent très floues. Elle a été convoquée à un entretien aujourd’hui sur Montpellier mais ne s’y rendra pas.
– Un enseignant de CP est T2 (Mr Kihoul) est ne peut prétendre à postuler sur ce type de poste. Le poste qu’il occupe passera au mouvement avec la spécialité occitan.
– Nathalie Puissegur a eu un avis favorable de l’IEN et n’a pas besoin de passer d’entretien.
Toutefois, rien ne nous assure que Mme Puissegur aura un poste de CP dédoublés dans notre école. Si quelqu’un qui a plus de points au barème postule à Mandela, il prend sa place en CP et il n’y a donc plus d’enseignement bilingue en CP. Aucune « règle » n’existe pour assurer obligatoirement un poste de CP dédoublés bilingue.
Nous sommes inquiets quant à la continuité du cursus bilingue dans notre école.
De plus, je profite de cet courrier pour vous parler d’un autre problème concernant la continuité de l’enseignement de l’occitan au collège Henri IV de Béziers auquel notre école et l’école Mairan sont rattachées.
Tous les enfants de notre école apprennent l’occitan (bilinguisme pour 3 classes sur 7, initiation en maternelle et langue vivante en élémentaire). À l’école Mairan de Béziers, les élèves de cycle 3 ont aussi 45 minutes de langue vivante.
Lorsque ces élèves arrivent en 6ème, au collège Henri IV, aucune option LCR n’est proposée. Or, ils peuvent la retrouver au lycée Henri IV qui est sur la même cité scolaire.
Cette information est remontée lors du dernier conseil école-collège du mardi 28 novembre 2017. Aucun retour à ce jour. Que pouvons-nous faire pour permettre à nos élèves de continuer l’apprentissage de la langue et la culture régionales au collège Henri IV?

Ce contenu a été publié dans Contactes Rectorat Lengadòc. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.