31-01-19-Réforme des lycées et langues régionales – la FELCO s’adresse aux élus

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Voir la lettre au format PDF : 1901-31-FELCO-élus.-réforme du lycée et enseignement des langues régionales

le 31 janvier 2019

à Madame, Monsieur le Député.

Madame, Monsieur le Sénateur

La FELCO vos a déjà alertés, pour certains d’entre vous à plusieurs reprises, sur les dangers mortels que faisait courir le projet de réforme des lycées à l’enseignement des langues régionales (voir notamment sur notre site : http://www.felco-creo.org/1806-2/).

Hélas, nos craintes se confirment : de toute part nous arrivent des rumeurs de suppressions d’enseignements, ou de réduction des horaires proposés aux élèves. Les « justifications » vont bon train, se fondant sur des effectifs présentés comme insuffisants sans peser les conséquences des horaires mal placés, ou des services des enseignants sur plusieurs établissements, ou encore de la carence de l’information aux familles de la part de l’administration. Les réductions, parfois les suppressions pures et simples touchent même les établissements où les effectifs sont importants.

Par ailleurs, les moyens spécifiques « langues régionales » qui existaient parfois hors dotation horaire globalisée (dans des proportions bien moindres, nous tenons à le dire, que pour d’autres langues régionales) et donnaient aux chefs d’établissements un peu de souplesse dans la distribution de leurs moyens, sont menacés de suppression pure et simple. Cette menace, qui vient d’être affichée dans l’académie de Toulouse, provoque l’incompréhension des enseignants, des élèves et de leurs familles.

La FELCO a fait part récemment aux services du Ministère de son inquiétude quant à l’avenir de l’enseignement de notre langue. Vous trouverez ce courrier argumenté sur notre site à l’adresse http://www.felco-creo.org/1901-18-reforma-dels-liceu-nouvelle-lettre-de-la-felco-au-ministere/.

Madame, Monsieur le député, Madame, Monsieur le Sénateur, une fois de plus nous comptons sur vous. Nous vous savons attaché/e à la diversité linguistique et culturelle qui fait la richesse de notre pays et qui est affirmée par l’article 75-1 de la Constitution. L’année 2019 sera-t-elle celle de toutes les langues autochtones, comme le propose l’UNESCO, sauf les langues de France ?

Nous vous serions reconnaissants de bien vouloir intervenir auprès de Monsieur le Ministre pour qu’il prenne en compte les propositions que nous formulons dans la lettre que nous lui avons adressée le 19 janvier dernier. Nous publierons sur notre site les interventions dont vous nous informerez, de préférence par courrier électronique, le plus à même d’être transmis à nos adhérents.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos salutations les plus distinguées.

P/O Yan Lespoux, président de la FELCO,

Marie-Jeanne Verny, professeure des Universités, cosecrétaire

Ce contenu a été publié dans Actualitats acuèlh, Contactes elegits, Deputats e Senators, Nòstras accions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.