31-01-19-Les interventions langues régionales des élus FSU au CTA Montpellier.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

FSU Académie de Montpellier – Compte rendu du comité technique du 31-01-19 http://www.montpellier.snes.edu/COMPTE-RENDU-DU-CTA-DE-REPLI-DU-31-JANVIER-2019.html

Extraits :

  • Les élus FSU ont questionné le SG sur les modalités de calcul de la marge académique allouée pour la politique des langues et pour le soutien aux difficultés scolaires et sociales.

Le SG a indiqué que la notification des DGH aux établissements ne précisait pas de manière détaillée les modes de calcul. Seuls les grilles horaires nationales et les moyens horaires afférents sont précisés. Pour la diversité linguistique (une des orientations académiques) : en collège sont financées les bilangues de continuité en langues et cultures régionales, les bilingues en 5e, 4e et 3e, les sections internationales et langues et cultures régionales. En lycées, cet accompagnement académique concerne les sections européennes (2h par niveaux financées dans les DGH), les sections internationales, les bac bi nationaux et les langues régionales (3h par niveaux financées dans les DGH).

  • les élus FSU ont fait valoir que dans le cadre de la possible ouverture de spécialités en LLCR (langue, littérature et culture régionale) il était nécessaire d’en ouvrir, dès la rentrée 2019, au moins une en LLCR dans un lycée de chacun des réseaux des lycées de l’académie. Cette demande, très importante pour les devenir des enseignements mais aussi des postes d’enseignants d’Occitan et de Catalan sur notre académie (qui ne sont plus aujourd’hui financés en tant qu’option facultative et restent soumis à un accompagnement académique qui pourrait diminuer drastiquement dans les prochaines années) est primordiale pour la FSU. À ce jour, le SG nous a indiqué qu’une seule spécialité de LLCR était prévue en Catalan sur un lycée de Perpignan. Cette perspective a été jugée très insuffisante par les élus FSU qui ont demandé au Rectorat de prendre une décision politique autrement plus conséquente dans ce domaine.

 

Ce contenu a été publié dans Sindicats, Sindicats Lengadòc. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.