29-05-21- compte rendu de la journée du CREO à Sommières – Total Festum – Pour que vivent nos langues

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Garriga, realitats e imaginaris – Réalité et imaginaires de la garrigue –

C’est à Sommières, cité médiévale célèbre pour son pont romain, son château et les trad’hivernales que le CREO a choisi d’organiser cette année sa journée d’études et d’échanges dans le cadre de Total Festum organisé par la région. C’est autour du thème de la garrigue que différents ateliers ou expositions se sont articulés dans la journée accueillis chaleureusement par la ville de Sommières, le personnel de la médiathèque et de l’espace Lauwrence Durrell.

L’actualité autour de la loi Molac et la journée pédagogique ont fait qu’environ 200 personnes se sont succédé sur le site de Sommières.

Les conditions sanitaires nous ont obligés à réduire les groupes pour les visites, l’obligation d’inscription préalable aux ateliers a certainement refroidi les participants.

– Nos journées pédagogiques se veulent profondément ancrées dans la ville qui nous accueille. Ainsi le matin nous avons pu visiter le château, sa position stratégique entre Cévennes et mer. Le petit groupe a pu grimper joyeusement dans l’escalier de la tour de Bermond dominant le pont romain sur le Vidourle. La visite s’est effectuée à deux voix, Mme Fabienne Duncan du service du patrimoine et Denis Galvier pour la partie en occitan.

L’inauguration de l’exposition Secret de l’èrba s’est faite en présence de Mr Martinez, maire de Sommières, de son ajointe à la culture, de Mr Gibelin (vice président du Conseil Régional, représentant la présidente Mme Carole Delga).

 Georges Souche était malheureusement absent. Les discours ont fait chaud au cœur des membres du CREO tant Mr le maire que Mr Gibelin ont rappelé notre attachement à notre langue et culture dans le respect et l’ouverture envers les autres langues et cultures. La présidente a remercié les élus de leur présence et de l’accueil chaleureux de la ville de Sommières.

L’ensemble des participants a ensuite rejoint le point de rencontre sur le pont de Sommières en passant par les rues de la ville. Le cortège a été accueilli favorablement au milieu du marché. Une centaine de personnes s’est rassemblée sur le pont de Sommières un lieu que nous voulions symbolique : nos langues n’enferment pas, elles sont un pont pour aller vers l’autre.

  

Les enseignants du CREO Lengadoc y ont été rejoints par des représentants de la FSU, de l’IEO régional, de la FELCO, de l’AELOC et d’autres défenseurs de la langue occitane.

Une prise de parole a lieu sur le pont de Sommières par la présidente du CREO, MJ Verny et Mr Gibelin au nom de Mme Delga présidente du Conseil Régional, ainsi que par la représentante de l’IEO régional.

Le CREO a offert l’apéritif aux présents avec du vin de la coopérative de Sommières et des produits locaux. Une vente de livres a eu lieu toute la journée dans la cour de l’espace Durrell.

L’après-midi a été consacré aux ateliers :

– 2 groupes d’une dizaine de personnes se sont succédé pour la Sortie botanique autour du château avec Florence Faure-Brac

Avètz ja tastat la tisana d’olivièr ? Sètz segur de conéisser las erbas ? Secrets de sabor, de benèsser, un det d’istòria, un veire de lexic,  oguèrem iniciats a l’agrat del camin  amb la Florença. Un polit exemple de passejada ensenhadoira. Mercé Flo ! « 

– Atelier de Julie Rastoul : échanges de pratiques. Julie enseigne en cursus bilingue à l’école de Clermont l’Hérault, elle a expliqué à une dizaine de personnes ce qu’elle fait avec ses élèves. C’est à partir d’un planche photo couleur que les enfants vont essayer de retrouver les plantes de la garrigue : lo pissaliech , lo sambuc , la malvia , la pervenca , la barba de boc, la coronilha. Il s’agira ensuite de décrire les inflorescences et de trouver l’intrus c’est la coronille qui n’a pas d’usage alimentaire ni médicinal.

C’est un atelier simple à réaliser en l’adaptant à son environnement.

– Contes

Pour l’atelier contes c’est Véronique Fiol et Denis Galvier qui nous ont enchantés  jusqu’à ce que le diable en personne s’en mêle et envoie vers nous son gros nuage noir.

 

– Concert

La journée s’est conclue par un concert du groupe Coriandre rapidement stoppé par la pluie et la grêle même qui se sont abattues sur les musiciens et les spectateurs. Heureusement il en faut plus que ça pour décourager des musiciens occitans et tout le monde s’est rapatrié dans le hall de la médiathèque pour un concert en acoustique.

L’espace Lawrence Durrell et ses environs ont pris pendant la journée les couleurs de Total Festum, les drapeaux et banderoles de la FELCO et du CREO étaient bien présents ainsi que les pancartes «Pour que vivent nos langues».

Nous tenons à souligner l’aide précieuse et indispensable de Denis Galvier et de Jacqueline Martin sans qui cette journée n’aurait pas pu se faire et le soutien de la mairie de Sommières.

Merci aussi à tous les intervenants.

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Actualitats CREO Lengadòc, Vida intèrna CREO Lengadòc. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.