28-11-22 – Le SNALC Bordeaux répond à la FELCO

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

1- Quels sont vos engagements dans les instances de travail dédiées à l’enseignement des langues régionales (groupes de travail départementaux, conseil académique des langues régionales…) ?

Le SNALC Bordeaux, partout où il est présent cherche à préserver et à promouvoir l’enseignement des langues régionales, des langues étrangères et des langues anciennes. Lors de la réforme du lycée, dites ‘’réforme Blanquer’’, le SNALC s’était déclaré favorable à la revalorisation de l’option LV3 à égalité avec les langues anciennes.

2- Quels sont vos engagements pour le suivi des collègues : stabilité des postes, services, emplois du temps, prise en compte des difficultés administratives, défense de l’enseignement des langues régionales lorsqu’il est menacé/méprisé par la hiérarchie… ?

Le SNALC Bordeaux compte dans ses rangs des enseignants de langues régionales et les a informés et défendus à chaque fois que cela était nécessaire, comme par exemple lors de la question d’une attribution de poste bivalent occitan/histoire-géographie sur le collège de Brantôme dans le 24.

Par ailleurs, M Hirondelle, responsable académique pour l’occitan a participé à la défense d’une collègue de Sarlat dont la hiérarchie avait décidé d’empêcher le cumul des options occitan et latin pour les élèves entrant en 5e, en interpelant l’Inspecteur d’Académie. Il l’a fait au titre à la fois de son engagement au sein de la FELCO mais également au titre des principes portés par le SNALC sur la question et consultables dans la réponse du SNALC National.

Bien cordialement,

Cécile Diener-Froelicher

Présidente

SNALC Aquitaine
06.87.45.70.36 / 06.70.77.19.93
Ce contenu a été publié dans Sindicats Aquitània. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.