28-01-20 – stage national FSU – langues régionales – Paris 11 et 12 mars 2020

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Pré programme du stage, animé par Béatrice Dunet, Guislaine David et Marie-Jeanne Verny

Mercredi 11 mars

  • 9h30 – 9h45 : Accueil des participants
  • 9h45 – 10h00 : Ouverture du stage
  • 10h00 – 12h00 : Intervention de Philippe Martel (historien, SNESUP) : une approche historique des positions de la France  en matière de langues régionales.
  • 14h00 – 14h30 : Retour sur l’enquête nationale sur les Langues régionales : où en est-on de l’apprentissage des LR de la maternelle à l’université et dans les INSPE ?
  • 14h30 – 16h00 : Intervention de Gwenolé Larvol (Gwénolé Larvol, enseignant, maître formateur en bilingue breton / français) :  Comment l’école peut-elle favoriser l’appropriation du breton (ou d’autres langues dans la même situation) par les élèves et les aider à ce qu’ils le considèrent comme leur langue et non seulement comme la langue de l’école ?
  • 16h00- 18h00 : ateliers
  • Atelier 1 : incidence de la réforme des lycées sur l’enseignement des langues régionales.
  • Atelier 2 : évolutions et disparités régionales dans le premier degré.
  • 18h30 : Apéritif dinatoire : produits de nos régions

Jeudi 12 mars

  • 9h – 10h : Synthèse des ateliers.
  • 10h – 12h00 : Table ronde avec des responsables des offices publics :  Où en est-on des conventions ?
  • 13h30 – 15h00 : Intervention IG langues régionales (en attente de sa réponse)
  • 15h00 – 16h30 : Intervention de Marc Rollin, SNES  : quelle synergie entre travail syndical et travail associatif en matière de langues régionales ? Retour d’expérience  et débat sur les lieux d’intervention et d’engagement, dont les CALR et les groupes de travail académiques.
  • 16h30 – 17h00 : Clôture du stage : bilan et perspectives.

NB :

  • Pour participer à un stage national FSU, il est indispensable de s’y inscrire, directement sur le site, en cliquant sur ce lien.
  • Voici la juridiction en matière de formation syndicale : « L’agent peut bénéficier d’un congé de formation syndicale dispensée par un centre de formation agréé. Le congé pour formation syndicale est un congé avec traitement d’une durée maximale de douze jours ouvrables par an. La demande de congé doit être faite par écrit au moins un mois avant le début de la formation. Il est accordé sous réserve des nécessités de service. À défaut de réponse au plus tard 15 jours avant le début de la formation, le congé est considéré comme accordé. »

Nb : Jurisprudence sur le refus de congé de formation syndicale : Arrêt N°314265 du Conseil d’État du 25 septembre 2009 indiquant qu’une administration publique qui refuse à un agent un congé pour formation syndicale sans préciser en quoi les nécessités de service justifieraient un refus, porte atteinte à l’exercice des droits syndicaux de cet agent et se trouve entachée d’illégalité

  • Concernant les frais, le centre de formation rembourse le déplacement, un forfait de 50 € pour la nuit (ou 2 si arrivée la veille) et 11€ par repas.
  • Deux adresses recommandées à proximité du lieu de stage  :https://french.fiapparis-network.fr/?cookieChecked=true

    http://www.belambra-magendie.fr/

    NB : des stages LVER sont également organisés en février par le SNES-FSU Bordeaux : https://bordeaux.snes.edu/Stage-Langues-vivantes-etrangeres-et-regionales.html

 

 

Ce contenu a été publié dans Sindicats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.