28-01-19- Réforme des lycées, quels effets sur le terrain ? La FELCO écrit aux recteurs

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Voir la lettre au format PDF : 1901-28-FELCO-Recteurs.-réforme du lycée et enseignement des langues régionales

Madame la Rectrice, monsieur le Recteur

La FELCO, qui réunit les associations académiques d’enseignants d’occitan-langue d’oc, s’est adressée au Ministère à propos de la réforme des lycées actuellement à l’étude.

Vous trouverez ci-après le courrier dans lequel nous faisions part de nos questionnements, de notre très vive inquiétude et de nos suggestions pour éviter une forte régression de cet enseignement.

Vous y trouverez également un tableau comparatif des possibilités offertes aux langues régionales avant et après la réforme. La récente insertion des langues régionales à côté des langues étrangères dans une possibilité d’enseignement de spécialité ne lève en rien nos motifs d’inquiétude.

Suite à nos courriers, le Ministère nous reçoit le 7 février prochain dans le cadre d’une délégation de la FLAREP qui fédère les associations de parents et d’enseignants de l’ensemble des langues régionales de France.

Lors de cet entretien, nous souhaitons présenter un état des lieux le plus précis possible de ce qui est envisagé dans les académies concernées par l’occitan-langue d’oc en matière d’enseignement dans les lycées. L’inquiétude dont nous vous faisons part est en effet encore renforcée par les rumeurs qui nous parviennent de nos collègues de terrain : des enseignements sont menacés de toute part,

C’est la raison pour laquelle nous vous demandons, Madame la rectrice, Monsieur le recteur, de bien vouloir nous indiquer

– quelles seront les possibilités et les moyens offerts dans votre académie pour l’enseignement de l’occitan-langue d’oc sous toutes ses modalités à la rentrée 2019,

– quelles évolutions sont prévues par rapport à la rentrée 2018,

– comment ces évolutions vont s’intégrer et contribuer aux conventions Etat Région prévues par la loi et le code de l’éducation

et, au-delà, quelle politique générale vous entendez mener dans le domaine de l’enseignement de l’occitan pour assumer les responsabilités du système éducatif dans ce domaine.

Dans l’attente de votre réponse qui nous permettra de préparer efficacement notre rencontre au Ministère, nous vous prions de croire, Madame la Rectrice, Monsieur le Recteur, à notre attachement au service public de l’Éducation nationale.

P/O Yan Lespoux, président de la FELCO,

Marie-Jeanne Verny, professeure des Universités, cosecrétaire

Ce contenu a été publié dans Actualitats acuèlh, Contactes Rectorat Lengadòc, Nòstras accions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.