23-05-22 – la FELCO demande audience au nouveau Ministre

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Voir la lettre au format PDF : audience Ministère

Notre fédération d’associations académiques d’enseignants d’occitan dans le public, du primaire au supérieur, tient d’abord à vous féliciter pour votre nomination au poste de Ministre de l’Éducation nationale.

Elle a également l’honneur de solliciter de votre haute bienveillance une audience afin d’examiner avec vous les problèmes que rencontre l’enseignement de l’occitan-langue d’oc, et, au-delà, l’enseignement de toutes les langues régionales.

Vous le savez, l’adoption de la loi relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, dite « loi Molac », en avril 2021, a marqué, malgré quelques péripéties, un progrès important pour le statut de ces langues dans l’école de la République. Une République qui a tardé longtemps à leur accorder une place aux côtés du français, notre langue commune. En effet, une idée sommaire de ce que devait être l’unité française l’empêchait de voir que les langues régionales, langues de citoyens français, faisaient partie de la culture nationale. Il n’est pas interdit de penser que ce refus de prendre en considération la diversité interne à la société française a préparé, d’une certaine manière, la façon dont la France, plus tard, a pu traiter les langues et les cultures de son Empire.

Nous pouvons désormais croire que ces temps sont révolus. Il reste maintenant à concrétiser les progrès induits par la loi Molac, en termes de moyens, de place dans les cursus, et, au-delà, d’insertion dans un projet pédagogique et civique global. C’est de cela que nous souhaiterions pouvoir parler avec vous.

Dans l’attente d’une réponse que nous espérons positive à notre demande d’audience, nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de notre profond respect et à notre attachement au service public de l’Éducation nationale.

Ce contenu a été publié dans Actualitats acuèlh, La FELCO e lo Ministèri. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.