16-11-22- Le SNALC répond à la FELCO

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+
Nous sommes pour la ratification par la France de la charte européenne des LR.
Nous sommes naturellement favorables à la généralisation de l’enseignement des LR, là où la demande et la possibilité existent et ce de la maternelle à l’Université.
Nous sommes pour le développement des « filières » bilingues (Français/LR).
Nous encourageons le développement des habilitations dans les DNL afin de développer l’enseignement bilingue.
Nous souhaitons un plus grand accès à l’agrégation des langues « dites » de France.
Dans les Académies où l’enseignement des LR est très développé nous ne sommes pas opposés à la création de postes SPEN et SPEA

Concernant l’Académie de Corse

 Je suis référent concernant la Langue Corse pour le SNALC (je suis moi-même habilité à enseigner en langue Corse, ce que je fais d’ailleurs depuis 2006).
En plus d’appliquer les grandes lignes voulues par le SNALC national, nous avons proposé à notre Recteur de faire remonter une demande, qui pourrait à termes être favorable à tous les collègues habilités, c’est à dire, même si les modalités précises restent à définir, pouvoir être éligible au vivier 1 de la classe exceptionnelle des personnels enseignants.
Dans l’Académie de Corse, l’enseignement du Corse et bilingue sont très développés au 1er comme au 2sd degré. Le SNALC Académique peut s’enorgueillir d’avoir toujours œuvré pour le soutenir et le développer encore plus.
Nous prônons la réactivation du CALC (conseil académique de la Langue Corse)
Ramacciotti Pierre Dominique, vice-président du SNALC de Corse,
mandaté par le Président du SNALC Jean-Rémi Girard

 

Ce contenu a été publié dans Sindicats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.