21-01-22 – conseil interministériel des langues régionales : quid des promesses du premier Ministre ?

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Voici le courrier envoyé ce jour : 2201-21- FELCO – 1er Ministre – conseil interministériel langues régionales

Notre fédération d’associations académiques d’enseignants d’occitan du public tient tout d’abord à vous présenter tous ses vœux pour l’année nouvelle, et saluer votre intérêt pour des langues régionales dont l’enseignement a connu récemment aussi bien des motifs d’espoir que des déconvenues.

Nous avons l’honneur d’ajouter à ces vœux une demande. Les contacts réguliers que nous entretenons avec l’Office public de la langue occitane nous ont permis d’être informés des suites prévues à votre rencontre avec les offices publics chargés des langues régionales et les associations représentatives de l’enseignement immersif privé de ces langues le 15 septembre 2021, rencontre à laquelle nous aurions volontiers participé au titre de l’enseignement public.

Une de ces suites était la création d’un conseil interministériel dédié à la gestion de la question des langues de France. Cela nous paraît une idée tout à fait excellente, puisqu’elle permettrait d’inclure dans la réflexion le ministère de la culture, concerné par la problématique des langues de France à travers sa DGLFLF. Cette instance constituerait par ailleurs un complément bienvenu au conseil des langues en cours de constitution au ministère de l’Education nationale.

Nous souhaiterions donc savoir si cette idée a commencé à connaître un début de concrétisation, et, si c’est le cas, s’il est prévu de faire une place dans ce conseil à des associations représentatives d’un enseignement des langues régionales dans une école de la République qui accueille, en particulier pour l’occitan, la majorité des élèves concernés par cet enseignement. Dans cette perspective, notre fédération est tout disposée à mettre ses compétences et son engagement au service de ce conseil interministériel.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de nos salutations les plus distinguées

Noius

Ce contenu a été publié dans Actualitats acuèlh, La FELCO e lo Ministèri, Nòstras accions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.