29-07-2- Un nouveau livre coécrit par Philippe MARTEL : L’écrit d’oc en Ubaye. Une anthologie valéiane

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

L’écrit d’oc en Ubaye. Une anthologie valéiane. Souscription ouverte jusqu’au 24 août : 

2007-29-Bulletin souscription texte martel – cugnet

Textes, chansons et documents rassemblés et traduits par Bernard Cugnet & Philippe Martel. Édité par l’association Sabença de la Valèia, Barcelonnette

Une anthologie du « patois » ? Eh oui…  Le mot puise son étymologie dans anthos, la fleur du grec ancien, comme son frère jumeau « florilège » dans la flor latine, pour aboutir, dans chaque cas, à un recueil de morceaux choisis : tout un programme !

Ainsi des écrits anciens propres à la vallée de l’Ubaye sont parvenus jusqu’à nous, mais il fallut attendre la renaissance de la langue d’oc au xixe siècle pour voir l’éclosion d’une écriture plus assurée, populaire certes mais plutôt urbaine. À l’inverse, sorties d’on ne sait où, des chansons ont fait ici de discrètes apparitions, laissant souvent leurs notes emportées par le vent.

Le présent ouvrage a donc fait appel à tous, des inconnus jusqu’aux auteurs plus célèbres, pour contribuer à la sauvegarde du langage de la Vallée.

Sommaire

 Préface de Jean-Luc Domenge.

Le parler valéian. Comment écrire le valéian ?

Deux versions de la Parabole de l’Enfant prodigue.

 Première partie : La culture orale

  • Dans les procès du Moyen Âge (xiVe- xVe siècles) : les insultes locales.
  • La langue du terroir. Les noms de lieux.
  • Les noms de famille et les sobriquets correspondants.
  • Sobriquets des habitants des communes et des hameaux.
  • Le linteau de l’église de Maurin. Les cadrans solaires en langue locale.
  • Historiettes, cascarelets et cascavèous. Chansonnettes. Comptines.
  • Prières locales. Quelques proverbes.
  • Quelques éléments de cuisine valéiane.
  • Chansons dans la Vallée.

 Deuxième partie : les écrits

  • Les auteurs voisins ou proches.
  • Simon Jude Honnorat. xavier de Fourvière.
  • Embrunais. Queyras. Gap. Tinée. Allos. Seyne.
  • Les auteurs valéians, connus ou non.
  • Premières ébauches littéraires (xVie-début xxe siècles).
  • Pascalis, d’au-delà l’eau.
  • À la Belle Époque (fin xixe-début xxe siècles).
  • Les anonymes de la presse locale.
  • François Arnaud. Théophile Derbez. Casimir Manuel.
  • L’entre-deux-guerres et l’arrivée du Félibrige
  • Les humbles. Joseph Derbes. Albert Reynier. Le Journal de Barcelonnette.
  • L’Escola de la Valèia. Germaine Waton de Ferry.
  • Marcel Provence. Jeanne Escallier-Ollivier.
  • Raoul Abbès. Jean Meyran.
  • Les contemporains. Les Cantouns dou barulàire.
  • Jean-Rémy Fortoul. Albert Manuel. Alfred Rayne. Valentine Allione.
  • Iirénée Laurent. Philippe Martel. Bernard Cugnet.
  • Laurent Chiardola. Christian Michel.

Bibliographie valéiane.

Ce contenu a été publié dans Actualitats culturalas, Publicacions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.