20-10-20 – Romain Colonna : de la minoration à l’émancipation. Itinéraires sociolinguistiques

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Une langue doit aussi être étudiée pour ce qu’elle est : un objet complexe, soumis aux contraintes sociopolitiques d’hier et d’aujourd’hui. Sa dominance, sa minoration ou a fortiori son émancipation dépendent des efforts déployés à son profit, depuis l’étude de ses mécanismes et particularités jusqu’aux lois et décrets pris pour sa sauvegarde.

Éditions Albiana, 16,5 x 24 cm216 pages. Carta. 9782824110462

18,00 €

Quatrième de couverture

La « langue » est l’un des enjeux majeurs des luttes identitaires, culturelles et politiques, notamment depuis un demi-siècle, en Corse comme dans de nombreuses parties du globe. L’émergence de langues dominantes, voire hégémoniques, celles en particulier des États-nations dès le XIXe siècle, n’a fait qu’exacerber les antagonismes et a ouvert la voie à des combats « identitaires » qui ont pris diverses formes : sociétale, institutionnelle, universitaire, politique et parfois « armée ».

Dans cet ouvrage, l’auteur, enseignant-chercheur, nous donne à comprendre à quel point cette question linguistique recouvre, en fait, un champ d’investigations et d’interventions bien plus large qui entraîne dans son sillon l’ensemble de la société à travers ses forces économiques, éducatives, historiques, institutionnelles, philosophiques, citoyennes, ses mythes, ses représentations, ses désirs, ses fantasmes quelquefois… Car le fait langagier est un fait éminemment social et donc éminemment politique.

Partant du terrain corse, cette analyse sans concession – à la fois historique et contemporaine – de la minoration offre au lecteur une somme de clés de compréhension et d’arguments en faveur des langues minorées, afin de s’opposer à l’arbitraire de la domination, pour un monde ouvert à la diversité linguistique et au profit d’une identité plurielle reconnue, avec ce souci permanent chez l’auteur d’analyser les raisons politiques et sociales constitutives de la minoration tout en suggérant de possibles voies de sortie, ce qu’il appelle l’« émancipation ».

Ce livre, composé de plusieurs de ses articles parus dans des ouvrages collectifs ou des revues scientifiques internationales reconnues, témoigne tout autant du chemin parcouru sur la question que de celui qui demeure à faire. Un itinéraire est tracé…

Pour commander l’ouvrage chez l’éditeur :  https://www.albiana.fr/sciences-humaines/1784-de-la-minoration-a-lemancipation-sciences-humaines.html

Ce contenu a été publié dans Las autras lengas, Publicacions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.