1807-30-Plus de 100 élus aveyronnais signent un manifeste pour l’avenir de l’occitan

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Une action à imiter dans tous les départements ?

Depuis la mi-juin, devant les menaces qui pèsent sur la pérennité de l’enseignement de l’occitan, le CREO 12 a décidé de mener une action à destination des élus du département : conseillers municipaux, maires, conseillers départementaux, conseillers régionaux, députés et sénateurs. A l’heure actuelle, nous en sommes à plus de 100 élus qui se sont engagés sur la manifeste proposé (voir en pièce jointe). Un premier bilan de cette action a été présenté au moment de l’Estivada de Rodez au cours d’une conférence de presse où étaient notamment présents plusieurs élus du département, notamment Sarah Vidal et Marie-Claude Carlin, adjointes à la mairie de Rodez.

Voir article en ligne : https://www.aveyrondigitalnews.fr/actualite-7265-les-elus-aveyronnais-s-engagent-pour-l-avenir-de-l-occitan

L’action menée en Aveyron a pour objectif d’être démultipliée dans les autres départements occitans.

Manifeste pour l’avenir de l’occitan[1]

  • Considérant l’histoire millénaire de la langue et de la culture occitanes dans toute leur diversité et leur apport au patrimoine immatériel de l’humanité, qu’il soit littéraire, artistique, populaire, culinaire ou autres;
  • Considérant la place que la langue occitane tient dans le patrimoine national de la France telle que reconnue par l’article 75-1 de la Constitution ;
  • Considérant les investissements réalisés depuis plus de 60 ans pour le développement de l’enseignement des langues régionales à l’école de la République ;
  • Considérant l’enracinement culturel et linguistique qu’a voulu promouvoir la création de la nouvelle région Occitanie ;
  • Considérant l’importance du lien que les aveyronnais entretiennent avec « la lenga nòstra » qui constitue un des fondements de l’identité de notre territoire et un maillon essentiel du lien intergénérationnel ;
  • Considérant les atouts culturels, éducatifs, touristiques, économiques qu’apportent la langue et la culture occitanes à notre département ;
  • Considérant le danger de disparition de cette langue, jugé préoccupant par l’UNESCO ;

Nous, élus en Aveyron, conscients de notre responsabilité :

  • Nous œuvrons chaque jour dans nos collectivités territoriales pour améliorer la socialisation de la langue occitane ;
  • Nous invitons tous les Aveyronnais à promouvoir et transmettre ce patrimoine aux jeunes générations pour qu’elles puissent s’en saisir et en faire une chance pour leur avenir et celui de nos territoires ;
  • Nous jugeons indispensable de soutenir le développement de l’enseignement de la langue occitane de la maternelle au lycée selon les modalités prévues par la loi, les textes officiels de l’Education Nationale et les accords prévus par les conventions signées entre l’Etat et les collectivités territoriales ;
  • Nous refusons la fermeture des filières d’enseignement de langue et culture occitanes dans les établissements du secondaire et exhortons les chefs d’établissements à offrir aux jeunes aveyronnais l’accès légitime à la langue du pays où ils vivent et étudient ;
  • Nous demandons, au nom de l’égalité républicaine, que la langue régionale ait le même traitement avantageux que les langues de l’Antiquité aux épreuves du nouveau baccalauréat ;
  • Nous nous engageons dans la défense de la diversité culturelle qui, au même titre que la biodiversité, représente un gage incontournable d’une évolution harmonieuse de l’humanité vers un monde de paix, respectueux des différences et riche de la variété de ses cultures et de ses territoires ;
  • Nous voulons faire de cet impératif moral un instrument de cohésion sociale, une promesse pour l’avenir, une chance pour tous. C’est pourquoi aujourd’hui, comme élus de la République, nous prenons publiquement cet engagement per la lenga occitana.

Nom : Prénom :

Qualité :

Date : Signature :

CREO SECCION D’AVAIRON – 1 PLACE DU SEGALA 12500 LA PRIMAUBE creo12@orange.fr

[1] NB. Ce manifeste destiné aux élus a été élaboré par les enseignants du CREO Aveyron. Il avait reçu fin juillet plus d’une centaine de signatures d’élus du département.

Ce contenu a été publié dans Actualitats acuèlh, Actualitats CREO Tolosa, L’occitan e la vida publica. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.