15-11-22 – groupe de travail occitan Hérault

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Compte rendu réalisé par MJ Verny, représentante CREO, avec l’aide des note de la FSU notamment pour les effectifs.

Présents

  • Administration

David Raymond (DASEN Adjoint), Christophe Causse (chargé de mission IPR en Occitan), Céline Serva (conseillère pédagogique Occitan), IEN Béziers en charge occitan.

  • Organisations syndicales

FSU (Malvina ANDRIS – SNUIPP et Stéphane AUDEBEAU – SNES), SNALC (Mme PETITFOND), SE-UNSA (en visio, Charlotte Perrin)

  • Yan LESPOUX, Université Paul-Valéry
  • Vincent RIVIERE, Région
  • Fabienne DURAND, FCPE
  • 2 représentants de Calandreta

Excusé : Sylvain BLACHON, OPLO

Calendrier 2023

  • 23 mai 2023 – GT 34
  • 30 mai 2023 – CALR

Ouverture de la réunion par David RAYMOND, DASEN-adjoint

Réunion animée par la projection d’un diaporama reprenant les axes de travail des groupes de travail précédents et indiquant l’avancement de chacun de ces axes.

Présentation de l’ouverture des différents dispositifs par l’administration dans le 1er degré puis le 2nd.

Rentrée 2022 – ouvertures dans le 1er degré

  • Villeneuve-lès-Béziers : classe bilingue en maternelle MS/GS de 23 élèves, enseignantes depuis 10 ans sur le cursus. Rencontre avec la commune, présentation en conseil d’école. Demande de l’équipe d’un accompagnement car l’équipe a le sentiment que les choses sont allées un peu vite
  • Clermont l’Hérault : d’une classe on passe à 2 classes bilingues en maternelle MS/GS → de 17 élèves on passe à + de 40 enfants. Enseignantes travaillant en binôme avec une autre collègue.
  • Béziers Mandela (REP+) : Ouverture d’un nouveau CP DD (dédoublé) avec effectifs supérieurs à 12 élèves. Un aménagement est à prévoir.
  • Sérignan maternelle : Ouverture d’un poste fléché en C2 (CP, CE1, CE2) → Enseignant stagiaire, sortant du concours CRPE bilingue, assure un enseignement renforcé dans sa classe.

Rentrée 2022 -dans le second degré

  • Parcours Mare Nostrum : 2 parcours déjà proposés aux collèges de Lodève et Mèze, Un nouveau parcours est proposé au collège de Pézenas.
  • Ouverture d’un atelier au collège Renée Cassin d’Agde. Personne ressource (professeur documentaliste) en sous service.
  • Ouverture de l’option facultative au collège Victor Hugo de Sète (13 inscrits)
  • PPPE avec un partenariat avec l’Université Paul Valéry au LGT Clemenceau à Montpellier (9 inscrits)

Discussion

Question CREO

Quid du lycée de Clermont l’Hérault ? Une fois de plus je pointe la contradiction entre un volontarisme évident pour le premier degré, et une stagnation dans le 2nd degré, rendant le suivi impossible. Je rappelle que l’Académie est passée de 20 lycées proposant l’occitan à 7

Réponse DASEN-adjoint

Il y a en effet un réel succès de l’occitan au collège : à Clermont l’Hérault, près de 60 élèves avaient choisi cette LVR. Les équipes de la DSDEN ont rencontré les collégiens de Clermont pour leur poser la question. Réponses : ils étaient très contents de leur parcours de la maternelle au collège compris mais souhaitaient faire une pause sur l’occitan au stade du lycée

Question FSU

LVB, LVC, option ou EDS. On sait que l’option n’attire plus et qu’il est très compliqué (pour des raisons stratégiques en termes d’orientation) pour un jeune lycéen de s’engager dans une spécialité Occitan

Vincent Rivière (Région)

Il faut proposer dans les lycées l’occitan pour grands débutants. Ce sont souvent ceux qui ont fait occitan en option au lycée que l’on retrouve à la fac, et beaucoup moins les élèves qui sont passés par les cursus bilingues depuis la maternelle. Il est important de dissocier les options et les cursus bilingues et réfléchir à comment valoriser les élèves qui prendront l’option occitan au lycée. Or la crise de vocation fait qu’on a intérêt à porter les efforts sur le lycée.

Yan Lespoux (Université)

approuve les interventions précédentes et insiste sur l’importance de ne pas manquer l’étape du lycée.

Calandreta

Expose des difficultés quant aux recrutements d’enseignants ; ils viennent tous d’en dehors de la fac parce que les effectifs en fac sont insuffisants depuis quelques années.

FSU

Les problèmes du lycée ont une double origine : autonomie de gestion des lycées, avec disciplines mises en difficulté, + réforme Blanquer qui pousse à la fin des options

C. Causse

Insiste sur un levier qui est le Plan lycée lancé par l’OPLO(https://www.ofici-occitan.eu/fr/un-plan-daction-lycee-pour-inflechir-la-baisse-deleves-qui-choisissent-dapprendre-loccitan-au-lycee/), il rappelle le dispositif de « un lycéen = 1 ambassadeur » qu’il s’agirait d’intensifier.

Il confirme les difficultés en lycée : l’ouverture du lycée de Milhaud se fait avec seulement 4 élèves

Présentation des effectifs

1er degré

Chiffres obtenus à partir d’une extraction d’Onde.

  • 4 188 élèves au total dont
    • 527 élèves en bilingue
    • 3 661 élèves en extensif

Soit en augmentation depuis 2019. Mais en baisse par rapport à 2018 (4 363 élèves). Baisse due notamment à l’effet COVID.

______________________________________________________________

1 141 élèves dans le privé sous contrat (Calandreta).

______________________________________________________

Cette année, 50 écoles sont concernées par l’occitan extensif, dont 30 avec projet d’école et 20 avec projet de classe ; la mobilité des enseignants entraîne parfois des ruptures ; 30 postes fléchés dans le département ; tous font oc ; il y a 70 enseignants avec CRPE ou habilités, dont ¼ ne font pas oc

V. Rivière

Comment monter en qualitatif dans les écoles où il y a projet ?

CREO

Intervient sur les ressources humaines. Des collègues qui, pour telle ou telle raison n’ont pas enseigné en bilingue ni, parfois en option, finissent par se sentir insécurisés au niveau linguistique, d’où un grand besoin de formation continue. Demande qu’on effectue le recensement des ressources humaines disponibles et qu’on aide les collègues susceptibles d’enseigner.

DASEN adjoint

Annonce qu’une enquête se fera par l’intermédiaire des IEN

2nd degré

Collège :

  • Option : 521 élèves
  • Bi-Langue : 25
  • Parcours Roman (Loupian) : 50
  • Bilingue : 55

Total : 711 (contre 677 en 2021)

Lycée :

  • LVB ou LVC : 55 élèves
  • EDS : 6 (4 + 2)

Total 61 (contre 49 en 2021)

Privé sous contrat :

  • collège = 159 élèves
  • lycée = 5 élèves.

Stéphane Audebeau, FSU

pose la question sur dossier de rentrée DSDEN où les données sont largement fausses

Le diaporama

Axe 1-cohérence des parcours

Renforcer les sites bilingues

Clermont l’Hérault : fléchage d’un poste supplémentaire à l’élémentaire car montée des maternelles. Et problème d’organisation : quand des enseignants sont à temps partiels, on est obligé de passer du bilingue à l’enseignement renforcé car parité horaire pas possible.

Villeneuve les Béziers : ajouter des postes fléchés : étude du contexte notamment départs en retraite. Les collègues ne doivent pas se sentir « poussées vers la sortie » s’ils ne veulent pas faire de l’occitan. Il y aura 6 postes vacants : départs à la retraite + ouvertures.

Villeneuve lès Maguelone : renforcer le parcours pour la section bilingue du collège. Seuls les élèves des écoles de Mireval viennent du bilingue, ce qui est insuffisant pour la section bilingue du collège. Dans l’idéal il faudrait 3 écoles pour faire un groupe dans ce collège. D’où une réflexion qui vient d’être amorcée sur une bilingue langues romanes : espagnol-occitan. Il y a déjà en cycle 3 un parcours espagnol avec poste fléchés en espagnol et compétences en occitan d’un enseignant du collège. Il s’agit d’un poste dé-fléché précédemment.

Question FSU

Qu’en est-il précisément du dé-fléchage de ce poste ? A-t-il eu lieu lors d’un départ à la retraite ? L’équipe enseignante a-t-elle fait savoir qu’elle souhaitait effectivement s’engager dans ce parcours ?

Renforcer la liaison avec le Collège

Sète

Intervention d’un collègue du 2nd degré en Cycle 3 (7 heures par semaine), pour que les élèves puissent continuer l’occitan au collège Victor Hugo. L’an dernier ce collègue était intervenu dans les écoles du secteur du collège Paul Valéry, l’objectif était alors d’ouvrir une option dans ce collège. Finalement l’option s’est ouverte au collège Victor Hugo. C’est pour l’administration une réelle valeur ajoutée pour les équipes du 1er degré, sachant que certaines écoles sont aussi du secteur de Victor Hugo. Par ailleurs cela favorise les liens avec le réseau des calandretas sur Sète.

Y. Lespoux

cet exemple illustre les cas où l’on paye l’implantation du bilingue un peu anarchique.

Béziers

Cohésion sur l’ensemble du Cycle 3 via un projet PEC-CO entre l’école Mandela (bilingue) et le collège Henry IV (bilangue de continuité en 6ème -14 élèves cette année), puis deux heures de langue par la suite en 5ème et 4ème pour le moment). Le DASEN adj précise qu’ils seront vigilants par rapport à la carte scolaire et l’ouverture d’un collège à Maraussan.

Clermont l’Hérault

… fêtera les 20 ans du bilinguisme avec des rencontres départementales le 15 juin 2023.

Axe 2- dynamiser et mobiliser ressources humaines

Mobiliser des professeurs de 2nd degré pour des ateliers en Cycle 3

  • Sète en 2021-2022 : intervention d’un prof du second degré dans les écoles, qui devrait reprendre cette année à partir de janvier
  • collège René Cassin à Agde : collègue documentaliste d’Agde : DNL en 6ème et développement de la WEB radio.

Étude de faisabilité en cours

  • Bessan-Pézenas : projet d’acculturation « arts et littérature en occitan » en LVR avec le centre de ressource de Pézenas. A Bessan un poste CRPE stagiaire.
  • Sérignan : enjeux du bilinguisme. Un certain climat de tension avec l’équipe en lien avec l’expérience de Villeneuve-lès-Béziers vécue comme trop rapide. Important de prendre le temps pour déconstruire les représentations. L’équipe doit être accompagnée. Réflexion sur le parcours bilingue de la maternelle à la fin de l’élémentaire et travail sur le projet d’école. L’IEN précise qu’il est essentiel de travailler sur le fond et de répondre aux inquiétudes des enseignants tant sur les postes que sur les pratiques pédagogiques. Au cycle 2, un enseignant a passé le CRPE Occ. .

Sérignan – Olonzac : étude d’une option au collège car peu de chose sur ce secteur dans le second degré

V. Rivière

La ville de Sérignan est en effet une commune dynamique sur l’occitan. Il est important d’avoir un lien fort entre l’école et la commune.

Intervention FSU

3 enseignants en occitan sur 30 au total sur les écoles, ce n’est en effet pas beaucoup surtout si dans l’équipe on trouve un professeur stagiaire, qui débute et découvre le métier. Il ne lui est pas forcément facile d’impulser une nouvelle direction au projet d’école. Sachant qu’il est essentiel pour la réussite des dispositifs de toujours partir des projets d’école.

M.J. Verny (CREO)

précise qu’en effet il ne faut pas travailler contre les collègues ni à côté d’eux. Le dialogue est nécessaire, de même que la bienveillance

pose une nouvelle fois la question des ressources enseignantes en 2nd degré : de 56 profs au début du millénaire à 37

V. Rivière

avez-vous eu le projet déposé par la commune de Florensac ?

M. Raymond :

de Florensac nous n’avons rien eu. Nous avons les projets de Bessan et de Pézenas.

Dispositifs de formation

  • Ensenhar « professors » : 2 collègues dans l’Hérault
  • Cours publics : projet des 3 enseignants bilingues de l’école Sévigné présenté par le CREO : formations bénévoles à l’occitan, après la classe, pour un public extérieur dont des parents d’élèves. Refus de la mairie – qui devra être réexaminé à la rentrée 2023) de laisser les locaux à la disposition des collègues (économies chauffage).
  • Module de 30 h de formation à l’habilitation en Lozère ? Pas de réponse pour tous les collègues qui souhaitent se former

Axe 3- impliquer les familles

Communication

Montpellier capitale de la culture – projet CIRDOC

Jeanne-Marie Vazelle : mise en place de projets culturels structurants – Au CIRDOC, on a été sollicités pour s’assurer qu’il y ait bien une présence de l’oc ; vocation de fédérer et de mener des actions à l’image de ce qu’est aujourd’hui Mtp.

1er appel à projets de Mtp, à rendre en décembre. Ce qui sera la base : ce projet est une première pierre : actions ciblées sur les établissements scolaires, impact sur établissements et population globale ; créer un évt autour du patrimoine culturel immatériel, autour du projet académique, direction artistique : théâtre des Origines, interventions artistiques autour de la danse, de la chanson, évt de restitution public qui fédère les participants. Evolution du calendrier : automne 2023 (appel à projet sur l’année civile) : Martror.

Informations Calandretas

  • Prèmi literari : projet Calandretas, qui émane d’enseignants, formation construite par des enseignantes pour mettre ensemble les ressources – MJV suggère expertise de GA – 800 élèves qui rencontrent écrivains et éditeurs
  • Projet carnaval : associer les bilingues mais pas que. Céline Serva demande informations à transmettre aux collègues
  • Rencontres départementales de Bessiles.

Axe 4 – renforcer l’acculturation des équipes – perspectives 2023

  • Stage académique : 1 semaine d’immersion ! 5, c’est fort peu au vu des demandes
  • Devenir autonome en LV : 6 PE inscrits
  • DCL : financé par OPLO à hauteur de 80%, MJV demande que la qualité de la langue soit prise en compte pour les intervenants scolaires en Oc
  • 1 journée par dpt : objectif : bâtir des projets communs
  • Formation asynchrone sur le Moyen Âge occitan
  • Journée création de ressources
  • Dispositif « Ensenhar » professeurs
  • GRAF OPLO : session de recherches autour des maths – enseignants filmés, outils à disposition sur le site du CAPOC
  • Journées de formation / mutualisation des pratiques entre MANDELA et d’autres sites (Mireval)
  • Animation pédagogique sur Béziers sud
  • Partenariat médiathèque Frontignan
  • Rencontre animaux totémiques à Sète

Focus sur la circonscription de Béziers Sud.

  • Bassin du Minervois → 8 écoles proposent initiation ou enseignement.
  • Sur Olonzac : concertation pour 2nd poste fléché dur l’école. Plusieurs écoles pour prévoir continuité avec le collège.
  • 12 écoles sur 34 proposent de l’occitan sur la circonscription de Béziers sud
  • Sauvian maternelle : demande de formation des enseignants
  • Cruzy : 2 enseignants issus du CRPE bilingue.
Ce contenu a été publié dans Actualitats CREO Lengadòc, Rectorat Montpellier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.