11-10-22 – La réception du Boeci au XVIIIe siècle : histoire d’un poème médiéval occitan à l’Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Séminaire des chercheurs occitanistes du laboratoire ReSO – à 17h30 à Montpellier, Université Paul-Valéry, site St Charles 1 (place Albert 1er)

La réception du Boeci au XVIIIe siècle : histoire d’un poème médiéval occitan à l’Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres, par Laure-Anne CARATY, doctorante contractuelle de Sorbonne Université (Paris)

Résumé : La littérature critique considère que la tradition manuscrite du Boeci n’est constituée que d’un seul manuscrit conservé actuellement à la bibliothèque d’Orléans : le ms. Orléans, 444. Il est également établi qu’après être tombé dans un grand oubli pendant plusieurs siècles, ce poème a été redécouvert par l’abbé et académicien Jean Lebeuf (1687 – 1760) en 1741, qui en a publié des extraits dans son Histoire ecclésiastique et civile de Paris. Mais aucune étude ne s’est pour l’instant intéressée à cette édition, constituant pourtant le point de départ de la réception du Boeci en France… Au-delà de ce constat, toutes ces positions peuvent aujourd’hui être révisées à la lumière de la découverte récente de plusieurs copies manuscrites du poème ainsi que des traductions complètes qui en ont été faites dans le ms. Paris, BnF, Bréquigny,154 datant lui aussi du XVIIIe siècle. Ainsi, notre exposé s’intéressera aux débuts de la réception de ce texte occitan dans le contexte culturel et linguistique parisien des Lumières. Nous présenterons et caractériserons l’édition des extraits de Jean Lebeuf, ainsi que les copies et les traductions du poème que nous avons trouvées, en exposant toutes les conséquences que cette découverte implique non seulement pour l’histoire du Boeci mais aussi pour la connaissance de la littérature occitane en France sous l’Ancien Régime.

Contact : gilda.russo@univ-montp3.fr
Lien zoom : https://univ-montp3-fr.zoom.us/j/98771174193

Ce contenu a été publié dans Universitat e recèrca. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.