10 d’octòbre de 2020. Desconfinhem las nòstras lengas – Jornada decentralizada de mobilizacion per las nòstras lengas

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Pour lire le communiqué en français, voir ci-après et  2009-22-Communiqué 10 octobre version française avec logos

Aprèp lo recampament davant lo ministèri de l’Educacion Nacionala lo 30 de novembre de 2019 a París, lo collectiu « Pour Que Vivent Nos Langues » compausat d’elegits e d’associacions (IEO, FELCO, CALANDRETA, FELIBRITGE, CONGRÈS… pels païses occitans), crida a d’acamps reivendicatius decentralizats lo 10 d’octobre per interpelar los poders publics sus l’avenidor de las lengas minorizadas.

Es important de i èsser totes e totas : en mai de las atacas del ministèri de l’Educacion Nacionala contra l’ensenhament de las lengas (ne farem pas la tièra tant qu’es longarassa) ara son totas las autras esfèras culturalas (vida artistica, vida associativa, medias…) que son mesas en dangièr per las politicas d’austeritat.

Nòstre ensenhament coma nòstras manifestacions artisticas patisson tanben de la situacion sanitària.

La politica linguistica del govèrn va a rebors de las promessas del candidat Macron mas tanben de bona part de l’opinion publica.

Rampelam que per exemple l’enquista recenta menada per l’OPLO a mostrat que 79% dels abitants de las acadèmias cobèrtas per l’OPLO son favorables a « des actions conduites par l’État et les collectivités publiques pour maintenir ou développer l’occitan », 81% son « favorables au développement d’une offre d’enseignement de l’occitan ».

D’un biais general l’interès educatiu de l’ensenhament de l’occitan es reconegut. Dempuèi de decenias, de milions d’enfants de la Republica an seguit de corses d’occitan. Aquesta lenga, vector d’integracion e de dubertura sul monde permet als pichons de comprene lo luòc onte vivon. A travèrs de son ensenhament, de projèctes valorizant lo patrimòni d’una region e doncas de França contribuisson a bastir un esprit de ciutadanetat en cò dels enfants.

De recampaments son previstes lo 10 d’octobre a Lila, Baiona, Ajaccio, Estrasborg, Granòble (Occitan e francoprovençal), Ais, Montpelhièr, Nissa.

Per aqueles recampament lo collectiu daissa carta blanca a las associacions localas sus las modalitats de mobilizacion : manifestacion, cadena umana, « happening ».

Venètz totes e totas nombroses, amb las vòstras familhas, amics, idèas, plancardas, drapèus, instruments de musica ; trantalhassètz pas de prene contacte amb las associacions organisatrises!

·         Montpellier

organisation CREO Lengadòc – CREO acadèmia de Tolosa – FELCO – contact : lengadoc@felco-creo.org

  • 11 heures : réunion publique salle Pelloutier à Antigone en présence de la presse et des élus (attention : jauge COVID limitée à 80 personnes)
  • à partir de 12 h 30, déambulation jusqu’à l’Esplanade – rassemblement festif, poétique et musical

·         Grenoble

Organizat per Occitans e francoprovençals

RV a 11 h davant lo Musée Dauphinois, 30 rue Maurice-Gignoux, 38031 Grenoble

3 km, (41 min à pied).

– Départ : Musée Dauphinois, par exemple vers 11h
– Etape 1 : devant les bureaux du festival Détours de Babel (ex-38e Rugissants)
– Etape 2 : RECTORAT
– Etape 3 : Les Arts du récit, St-Martin d’Hères, Scène conventionnée d’intérêt national

·         Aix

Organizacion : Felibritge

·         Nice

9 h 30 : AG de l’APLR

11 h 30: conférence de presse avec invitation des associations culturelles du pays niçois et présence des élus

Nissa (APLR) : aplr@outlook.frolivier.pasquetti@ac-nice.fr – 06.16.02.54.67

   –          Périgueux

Action de mobilisation – sensibilisation. Modalités à venir

Le 10 octobre 2020 : « Déconfinons nos langues – Journée de mobilisation pour nos langues ».

Communiqué de la FELCO

Aix – Bayonne – Grenoble – Lille – Montpellier – Nice…

Après le rassemblement devant le ministère de l’Education Nationale el 30 novembre 2019 à Paris, le collectif « Pour Que Vivent Nos Langues » composé d’élus et d’associations (IEO, FELCO, CALANDRETA, FELIBRITGE, CONGRÈS… en ce qui concerne le pays d’oc), appelle à des rassemblements revendicatifs décentralisés le 10 octobre pour interpeller les pouvoirs publics sur l’avenir des langues minorisées.

Il est important de se mobiliser toutes et tous : en plus des attaques incessantes du ministère de l’Education Nationale contre l’enseignement de nos langues, ce sont aussi désormais toutes les autres sphères culturelles (vie artistique, vie associative, médias…) qui sont mises en danger par les politiques d’austérité.

Notre enseignement, comme nos manifestations artistiques, souffrent également du contexte sanitaire actuel.

La politique linguistique du gouvernement va à l’encontre des promesses du candidat Macron mais aussi d’une bonne part de l’opinion publique.

Une enquête récente de l’Office Public de la Langue Occitane (OPLO) montre ainsi que 79 % des habitants des académies couvertes par l’OPLO sont favorables « à des actions conduites par l’État et les collectivités publiques pour maintenir le développement de l’occitan ».

Plus généralement, l’intérêt éducatif de l’enseignement de l’occitan est reconnu. Depuis des décennies, des millions d’enfants de la République ont ainsi été sensibilisés à la langue et à la culture de leur territoire. L’occitan, vecteur d’intégration et d’ouverture au monde, élément de construction de la citoyenneté de chacun, leur permet ainsi de mieux comprendre et connaître l’endroit où ils vivent et grandissent. A travers l’enseignement de l’occitan, ce sont aussi de nombreux projets pédagogiques qui mettent en valeur le patrimoine et les richesses de nos régions, donc de notre pays.

Le 10 octobre, des rassemblements sont prévus à Lille, Bayonne, Ajaccio, Strasbourg, Grenoble (occitan et francoprovençal), Aix-en-Provence, Montpellier et Nice.

Dans le cadre de ses rassemblements, le collectif laisse carte blanche aux associations locales quant aux modalités d’organisation : manifestation, chaîne humaine, « happening ».

Venez nombreux : en famille, entre amis, avec vos pancartes, vos drapeaux, vos instruments de musique… N’hésitez pas à vous rapprocher des associations organisatrices.

Montpellier

Organisation CREO Lengadòc – CREO acadèmia de Tolosa – FELCO – contact pour RDV téléphonique ou rencontre : lengadoc@felco-creo.org

  • 11 heures : réunion publique salle Pelloutier à Antigone en présence de la presse et des élus (attention : jauge COVID limitée à 80 personnes)
  • à partir de 12 h 30, déambulation jusqu’à l’Esplanade – rassemblement festif, poétique et musical

Grenoble

3 km, (41 min à pied).

– Départ : Musée Dauphinois, par exemple vers 11h
> – Etape 1 : devant les bureaux du festival Détours de Babel (ex-38e Rugissants)
> – Etape 2 : RECTORAT
> – Etape 3 : Les Arts du récit, St-Martin d’Hères, Scène conventionnée d’intérêt national

Aix

Organisation : Felibritge

Nice

Organisation APLR6felco

9 h 30 : AG de l’APLR

11 h 30: conférence de presse avec invitation des associations culturelles du pays niçois et présence des élus

Contact : aplr@outlook.frolivier.pasquetti@ac-nice.fr – 06.16.02.54.67

 

Ce contenu a été publié dans Actualitats acuèlh. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.