27-06-22 : Vient de paraître aux PULM « Dire l’òme lo sègle. L’œuvre littéraire de Robert LAFONT »

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Voir présentation avec possibilité d’achat en ligne sur ce lien.

Poète, dramaturge, romancier, Robert Lafont (1923-2009) est l’auteur d’une œuvre littéraire de premier plan, écrite et publiée en occitan, incomplètement traduite, à l’exception de la poésie, et encore trop peu connue.

Elle fait pourtant l’objet de lectures passionnées et de belles études. Dans le but d’élar­gir le cercle de ses connaisseurs, nous avons fait un choix de vingt-trois articles, de 1990 à aujourd’hui. La diversité des méthodes d’approche et des sensibilités trace dans l’univers littéraire lafontien une infinité de chemins où nous invitons le lecteur à se hasarder, pour se trouver ou se perdre avec délices.

Car, pour cet écrivain, la littérature n’est pas un monde à part, mais le confluent de toutes les lignes de vie, de pensée et de création, comme le montre la dernière partie sur « Robert Lafont polygraphe » où le grand vent de l’Histoire bouscule les espaces du roman et inspire le souffle poétique de celui qui, dès le début, a l’ambition de dire l’òme lo segle, « dire l’homme le siècle ».

Une œuvre inépuisable, pour peu qu’on se penche sur son potz de futur, son puits d’avenir, une œuvre puissante qui rayonne de vie et de sensualité, de culture généreuse. C’est ce que cet ouvrage voudrait montrer.

Jean-Claude Forêt, Philippe Gardy et Claire Torreilles enseignants, critiques et chercheurs en littérature occitane moderne et contemporaine, ont réuni ces articles en hommage à Robert Lafont leur maître et ami. Nul plus que lui, qui a enseigné et fait rayonner la culture occitane à l’Université Paul Valéry pendant près d’un demi-siècle, n’a sa place dans la collection des PULM : Estudis occitans.

Table des matières

  • Jean-Claude Forêt, Philippe Gardy et Claire Torreilles : Préface Un acte d’attente

En avant-propos

  • Philippe Gardy, Le chant de la sève
  • Danielle Julien, Ce multiple et mortel objet du désir
  • Claire Torreilles, Un bilan lafontien du siècle
  • Robert Lafont, L’amour du métier

L’œuvre poétique

  • Philippe Gardy,  Naissance d’un poète (1943-1946)
  • Jean-Claude Forêt, Le parcours poétique de Robert Lafont

L’œuvre romanesque

  • Philippe Gardy, Roman de la langue ou langue du roman ?
  • Philippe Gardy, Tantale ou Robinson ? La quête obstinée du roman
  • Philippe Gardy, Robert Lafont, romancier « reborsier »
  • Jean Arrouye, Méditerranée d’oc
  • Claire Torreilles,La première personne dans l’œuvre narrative de Robert Lafont
  • Danielle Julien, L’Enclaus, La Reborsiera et LAgach de Robert Lafont, une progression dans la férocité
  • Philippe Gardy,  « La Reborsiera », une machine diabolique ?
  • Claire Torreilles, L’ironie de l’histoire dans La Reborsiera
  • Jean-Claude Forêt,  Apocalypses de Robert Lafont
  • Jean-Claude Forêt,  Jean Boudou et Robert Lafont
  • Claire Torreilles,  Résistances et conscience de l’histoire dans La Festa de Robert Lafont

L’œuvre théâtrale

  • Jean-Claude Forêt,  Robert Lafont dramaturge
  • André Neyton, Un théâtre de combat
  • Philippe Gardy, Les mots sous la scène

Robert Lafont polygraphe

  • Philippe Gardy, Robert Lafont, une invention de la polygraphie
  • Jean-Claude Forêt, Le médiéviste et son désir
  • Philippe Martel, Les manifestes occitans
  • Jean-Claude Forêt, La colline et la citerne

 

Ce contenu a été publié dans Actualitats culturalas, Publicacions, Universitat e recèrca. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.