04-05-20- occitan collège Marvéjols -La rectrice répond au député Morel-a-L’huissier – Lozère

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Voir la lettre au format PDF : 2020-05-13-réponse Rectrice Montpellier – Heure occitan Marvejols

Monsieur le député

Vous avez appelé mon attention sur la situation du collège Marcel Pierrel de Marvejols et plus particulièrement sur la dotation en occitan au sein de ce collège.

Depuis de nombreuses années, huit heures de la DGH étaient consacrées à l’enseignement de l‘occitan au Collège Marcel Pierrel se répartissant ainsi : deux heures en 6ème (Bilangue de continuité), deux heures en 5ème, deux heures en 4ème et deux heures en 3ème (enseignement de complément). Cependant, depuis quatre années, les effectifs en occitan sur les niveaux 6ème et 5ème connaissent une baisse constante au profit de l’enseignement de complément « Langues et cultures de l’Antiquité ».

Les membres du conseil d’administration réuni le mardi 3 mars 2020, ont adopté à l’unanimité la répartition des moyens horaires de la DGH du Collège proposée par le chef d’établissement.

Aucune remarque n‘a été soulignée par les membres du Conseil d’administration sur la proposition de ventilation des moyens alloués entre les disciplines.

Lors de cette séance, les représentants des parents d’élèves ont eux-mêmes posé la question de l’opportunité de maintenir deux heures d’occitan en classe de 3ème à la rentrée scolaire 2020 compte tenu de la faible la continuité de l’enseignement de l‘occitan constatée entre le Collège et le lycée.

À cette rentrée scolaire, quinze élèves suivent l’enseignement bilangue de continuité occitan en 6ème et quinze en 5ème. Au total, ce sont 75 élèves qui suivent l’option occitan au Collège Marcel-Pierrel sur 275 élèves scolarisés. Ainsi, sept heures seront consacrées à l‘occitan à la rentrée scolaire 2020 pour environ 70 élèves estimes, soit une heure pour dix élèves.

Dans ce contexte et au regard de l’ensemble des choix d‘enseignements optionnels formules par les élèves et les familles, il n’apparait pas déraisonnable de procéder à ce rééquilibrage qui ne pénalise aucunement l’enseignement de l‘occitan au sein de cet établissement.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le député, l’expression de ma considération distinguée.

Ce contenu a été publié dans Actualitats CREO Lengadòc, Contactes elegits. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.