02-11-22-La formation des enseignants d’occitan – Les formations universitaires

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Intervention FELCO à la table ronde organisée pendant le colloque FLAREP[1]

[1]  L’intervention FELCO a été coordonnée par Virginie LAGO, cosecrétaire.

Attentes et problèmes rencontrés

Les problèmes rencontrés en ce qui concerne la formation des enseignants en occitan sont sans surprise sensiblement les mêmes que ceux rencontrés par les autres langues régionales. Sensiblement car nous sommes confrontés à des réalités tout à fait hétérogènes d’une académie à l’autre.

L’aire culturelle occitane s’étend sur

  • 5 régions françaises : Auvergne-Rhône-Alpes, Centre-Val de Loire, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie-, Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • 8 Académies : Aix-Marseille, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Grenoble, Limoges, Montpellier, Nice et Toulouse, ainsi que la diaspora, parisienne notamment.

Les différences de traitement d’une région / d’une académie à l’autre se traduisent par de grandes disparités dans l’offre d’enseignement, selon la politique plus moins volontariste menée par les régions occitanes et les rectorats concernés.

Nous pouvons constater sur la carte que l’offre de formation des enseignants en occitan est concentrée sur 3 Académies des Régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, seules régions dotées d’un Office Public.

  • Le CRPE spécial est ouvert seulement dans les académies de Bordeaux, Montpellier, Nice (mais sans formation préparatoire) et Toulouse.
  • Le master spécifique MEEF 1er degré n’est proposé que sur 5 sites de 3 académies. Pau pour l’Académie de Bordeaux, Carcassonne et Mende pour celle de Montpellier, Montauban et Tarbes pour Toulouse.
  • Dans l’académie d’Aix, des enseignements optionnels sont organisés, sur financement associatif, dans le cadre d’unités d’enseignement optionnelles
  • Le master MEEF 2nd degré n’est proposé que dans la Région Occitanie, à l’université Jean-Jaurés de Toulouse et à l’Université Paul Valéry de Montpellier.
  • Montpellier et Toulouse sont également les deux seules universités à proposer une préparation au CAPES et à l’agrégation.
  • À noter que ces deux universités sont également les deux dernières à proposer un cursus complet de la licence au doctorat ce qui pose des problèmes quant au vivier de candidats à l’enseignement de l’occitan dans les autres académies. Les cursus ont disparu, et ont été transformés en DU (comme à Bordeaux), ou en enseignement optionnel dans des filières bien spécifiques, comme à Bordeaux et Pau, dans une filière maths. Ou en DU, toujours à Bordeaux.

Deux dispositifs spécifiques

Pour pallier le manque d’enseignants et de candidats aux concours, deux dispositifs existent :

  • Le Diplôme de compétence en langue (DCL) occitan permet à tout locuteur occitanophone de certifier ses compétences linguistiques. L’inscription est en partie prise en charge par l’OPLO.
  • Le dispositif « ensenhar », financé par l’OPLO qui se décline sous deux modalités :

– La bourse « ENSENHAR – Etudiant.e » est une aide individuelle adressée aux étudiant.e.s se destinant à enseigner en occitan auprès des enfants de 3 à 11 ans dans les écoles et filières bilingues français-occitan des académies de Bordeaux, Limoges, Montpellier, Poitiers ou Toulouse (régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie).

– « ENSENHAR – Professeur.e » : Il s’agit de l’organisation et de la prise en charge d’une formation pour enseigner la langue occitane ou une/des autre.s discipline.s en occitan, destinée aux enseignant.e.s du 1er degré et du 2nd degrés titulaires de l’Éducation nationale. Formation prise en charge par l’OPLO et enseignants remplacés par les rectorats.

Toutefois, ces dispositifs ne sont proposés que dans les deux régions et les 4 académies (Bordeaux, Limoges, Montpellier et Toulouse) sur 8, concernées par l’OPLO.

La FELCO ne peut que réagir vivement face à ces disparités criantes, marques évidentes d’inégalité républicaine. Au niveau de la formation des professeurs des écoles comme de tout le dispositif de l’enseignement public, ces inégalités se sont creusées de décennie en décennie, ce qui amène la FELCO à parler d’académies – et de départements, les départements alpins de l’Académie d’Aix – sinistrés.

Propositions

En ce qui concerne la formation et le recrutement des professeurs du secondaire, la FELCO appelle à re-développer l’offre de formation dans toutes les universités des 8 académies occitanes et dans au moins une INSPE par académie.

La FELCO demande aussi une augmentation du nombre de valences au CAPES d’occitan langue et la possibilité pour les candidats de toutes les autres matières de présenter l’option langues régionales.

Pour le 1er degré, la FELCO demande l’ouverture du CRPE spécial dans toutes les académies occitanes et le rétablissement de l’option facultative au CRPE « normal ».

La FELCO encourage vivement toutes les régions occitanes à mener une politique volontariste vis-à-vis des langues régionales. Nous souhaitons notamment que l’OPLO puisse concerner au plus vite l’ensemble de l’espace d’oc. Nous demandons évidemment que des conventions Rectorat / Région soient signées dans chaque académie.

Annexe :  Le descriptif des formations universitaires

Université d’Aix-Marseille

L’occitan-langue d’oc ne dispose pas de licence spécifique. Toutefois, il s’étudie à triple titre à l’Université d’Aix-Marseille – les trois titres étant cumulables.

  • Il est l’une des langues LANSAD de l’Université, s’étendant sur 6 niveaux, d’initiation 1 (niveau européen A1) jusqu’à continuant 2 (niveau européen B2) et proposé à toutes les filières.
  • Il propose un enseignement dit « de civilisation », cours magistral comptabilisant 6 crédits au sein des diverses licences et masters.
  • Il possède son parcours spécifique, le DU de « Langue et culture provençales »,
    s’étendant sur trois années et intégrant, outre les UE de langue et de civilisation
    provençales, des Unités d’Enseignement de Sciences du Langage, d’Anthropologie, de
    Linguistique romane et d’Histoire, dispensées par les autres départements de
    l’Université.

Université de Bordeaux-Montaigne

Jusqu’à la rentrée universitaire de l’année 2012/2013, l’Université Bordeaux Montaigne avait 2 postes (un poste de PR d’occitan et un poste de PRCE). À la même époque, au départ à la retraite de son titulaire, le poste de professeur n’a pas été reconduit mais un poste de MCF Occitan, dont a été créé sur lequel a été élue la collègue PRCE.

Jusqu’en 2011-2012 environ, l’Université Bordeaux-fMontaigne proposait une licence de Lettres-occitan

Des cours du soir et une formation à distance en langue occitane (gascon) :

Des cours en présentiel permettant d’acquérir un niveau A1-A2 (débutant et consolidation) en langue occitane et d’aborder sa culture et sa civilisation.  72h

Des cours à distance pour préparer le Certificat en occitan (CLUB Montaigne) – niveau B1 (48h) ou B2 (48) (au choix), selon les critères définis par le Cadre Européen Commun de Référence en Langues (CECRL).

Unité d’Enseignement de langue occitane dans la licence « Culture Humaniste et Scientifique » :

Les étudiants désireux de s’orienter vers le Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE spécial français-occitan) ou le Professorat dans le secondaire (CAPES d’occitan-langue d’oc) peuvent intégrer la licence « Culture Humaniste et Scientifique », suivre toutes les UE proposées par la licence et bénéficier, en plus, d’un enseignement d’occitan au sein de l’UE Langue de la licence. Cet enseignement est mutualisé avec l’offre des cours du soir et à distance de l’UFR Langues et Civilisations ci-dessus présentée.

Un séminaire, un cours d’occitan et la possibilité de réaliser un mémoire au sein du Master Recherche En Etudes Littéraires (REEL) :

Un séminaire en occitan médiéval (Master première année, second semestre, 24h) : « Chanter les Plantagenêt ».

Un cours sur les usages non-littéraires de l’occitan médiéval (Master première et deuxième année, (24h/semestre sur 3 semestres (S1 et 3 mutualisés) : les textes divinatoires et magiques (XIIIe – XVe siècles)

Les étudiants désireux de réaliser leur mémoire de Master sur un sujet lié à la littérature occitane médiévale ou moderne ont la possibilité de le faire.

DU Occitan : Langue, culture, patrimoine et spectacle vivant

Ce Diplôme Universitaire d’Occitan s’adresse à des personnes qualifiées et en activité souhaitant acquérir une compétence en langue et culture occitanes dans le secteur de la culture, du patrimoine et du spectacle vivant afin l’utiliser dans leur activité professionnelle, formation assurée par des intervenants spécialistes de ces différentes questions dont des acteurs du monde culturel occitan.

Université de Bordeaux – INSPE

L’INSPE de l’académie de Bordeaux propose une formation au Master MEEF: https://www.inspe-bordeaux.fr/formations/professeur-des-ecoles

La mention 1er degré du master MEEF assure la préparation au métier de professeur des écoles et offre à tous les étudiants une formation commune aux problématiques de l’école maternelle et de l’école élémentaire. Elle intègre aussi la préparation au CRPE, Concours de Recrutement de Professeur des Écoles. Deux parcours bilingues sont proposés sur le site INSPÉ des Pyrénées-Atlantiques/Pau :

  • un parcours français-basque,
  • un parcours français-occitan.

Ces parcours bilingues sont destinés aux étudiants qui souhaitent enseigner en langue régionale dans les écoles des filières bilingues ou immersives. Les enseignements sont mutualisés à 73% avec ceux du parcours classique. Les 27% restants des enseignements se font en langue régionale.

Université Clermont Auvergne – Clermont-Ferrand

L’Université Clermont Auvergne propose des cours de langue et de civilisation pour non-spécialistes. Les étudiants sont débutants et sans connaissances préalables (ou très peu) de l’occitan. Les formations se présentent sous forme d’UE :

  • UE Projet Professionnel Personnel Occitan (orientation « édition »), ouverte à tous les étudiants de L2, en présentiel.
  • UE Cultures Occitanes ouverte à tous les étudiants de L3, en présentiel.

Université Paul-Valéry – Montpellier 3

L’université Paul-Valéry offre un parcours complet de la licence au doctorat, ainsi que des cours de langue et de civilisation pour non-spécialistes. Elle prépare également aux concours du CAPES et de l’agrégation.

Licence LLCER occitan : trois possibilités

  • en présentiel, en trois ans.
  • en Enseignement à Distance, en trois ans.
  • en Formation continue, en un an. Il s’agit d’une spécificité de l’Université Paul-Valéry, destinée aux publics en reconversion professionnelle ou en demande d’emploi. Cette formation, ouverte il y a 10 ans, avec un financement régional, a montré un intérêt évident puisqu’elle a permis, entre autres, à des titulaires du diplôme, de réussir les concours d’enseignement

Deux masters d’Occitan

  • le master Recherche en présentiel et en enseignement à distance.
  • le master MEEF 2nd Degré en présentiel

Le doctorat « Études occitanes »

Ce doctorat permet de développer des travaux de recherche dans différents domaines, en civilisation occitane (histoire médiévale, moderne et contemporaine), en littérature (médiévale, moderne et contemporaine), en linguistique et sociolinguistique ou encore en didactique en lien avec les spécificités de l’enseignement de la langue d’oc. Dix doctorants préparent actuellement leur thèse à l’Université Paul Valéry, quatre sont financés (deux contrats doctoraux et deux contrats Région).

Les cours d’occitan pour non-spécialistes

  • LANSAD (LANgue pour Spécialistes d’Autres Disciplines) Occitan de la licence au master, en présentiel sur les sites de Montpellier et Béziers et en Enseignement à Distance
  • Culture Générale Culture Occitane, cours en français ouvert à tous les étudiants de Première année, en présentiel et en Enseignement à Distance

La préparation aux concours – CAPES et agrégation

  • Le CAPES. Le département d’occitan a une longue expérience en matière de préparation au CAPES depuis l’ouverture de celui-ci au début des années 90 et bénéficie en cela de l’aide précieuse d’un collègue de l’INSPE chargé de cours de didactique.
  • L’agrégation. Confortés par cette expérience, les enseignants du département d’occitan ont ouvert une préparation à l’agrégation, dont la mise en place a été aidée, la première année, par une subvention de la Région. Cette préparation, en partie en présentiel, en partie en visio-conférence, avec un volume important de travaux écrits et d’oraux « blancs », a bénéficié à 5 des lauréats sur les 6 qui ont réussi le concours.

Université Côte d’Azur – Nice

Formations actuelles

  • Licence professionnelle Protection et Valorisation du Patrimoine historique et
    culturel (depuis 2008)
  • Deux UE semestrielles Découverte « Nissart et culture régionale » (L1, Portail LLAC) (depuis 2018)
  • Deux UE semestrielles Approfondissement (L2, Portail LLAC) (depuis 2018)

Formations ayant existé

  • Licence Langues, Littératures, civilisations Étrangères et régionales – Langue d’oc (2000-2018)
  • Parcours IV « Langue, Littérature et Civilisation occitanes » du Master Lettres Recherche (jusqu’en 2018), incluant la préparation au CAPES d’occitan-langue d’oc (jusqu’en 2007)
  • Diplôme d’Université de Langue et Culture d’oc (1998-2018)
  • UE optionnelles ou libres semestrielles : Nissart ou Provençal (3 niveaux), Littérature occitane, Civilisation occitane (1998-2018)

Sorbonne Université – Paris

Au sein de la faculté des Lettres, l’UFR de Langue française propose en option dans plusieurs parcours (Lettres modernes, Sciences du langage, Lettres médiés audiovisuel) des enseignements de linguistique exclusivement consacrés à l’occitan médiéval et/ou moderne. Ces cours sont également l’occasion de faire découvrir la production littéraire du Moyen Âge à nos jours.

  • une unité d’enseignement en Licence 2 faisant découvrir aux étudiants l’occitan et sa littérature des origines à nos jours [26 h]
  • deux unités d’enseignement en Licence 3 (l’une sur occitan médiéval au 1er semestre et l’autre sur l’occitan moderne et contemporain au 2e semestre) [26 h / 26 h + 26 h TD]
  • deux séminaires annuels en master 1 et 2 qui intègrent toujours le domaine linguistique occitan dans les thèmes abordés [2x 26 h]

Les étudiants peuvent poursuivre l’étude de l’occitan médiéval ou moderne en master 1 et master 2 et également en doctorat. Ils sont alors encadrés au sein de l’UFR par plusieurs chercheurs occitanistes dont les champs de spécialités sont diversifiés.

Les recherches en langue et littérature occitane se voient idéalement soutenues par le fond de la Bibliothèque de linguistique occitane et romane. Cette bibliothèque (autrefois intégrée au Centre d’Enseignement et de Recherche d’Oc, CEROC fondé en 1948 par Jean Boutières et récemment dissout) dispose de collections très riches et complémentaires avec celles du CIRDOC.

Université Toulouse-Jean-Jaurès

L’Université Toulouse-Jean Jaurès propose une formation complète en Occitan à des étudiants qui ont déjà une connaissance de l’occitan ou qui sont grands débutants, sans connaissances préalables de cette langue et de cette culture millénaire. Les formations de licence sont accessibles à partir du baccalauréat, ouvertes également à celles et ceux qui souhaitent reprendre des études et peuvent bénéficier de validation d’acquis (de l’enseignement supérieur ou de l’expérience). Elles peuvent aussi être suivies à distance grâce au Service d’Enseignement à Distance de l’Université.

3 possibilités pour faire une licence d’Occitan

  • en présentiel, la licence d’Occitan (majeure) combinée avec une autre discipline (mineure
  • en présentiel, la licence bidisciplinaire Occitan-Catalan, diplôme unique en France qui permet d’acquérir une compétence égale dans les deux langues.
  • ces deux licences sont entièrement accessibles à distance

3 masters d’occitan

  • le master EVOCA (Étude et Valorisation des patrimoines occitan et catalan), formation unique en Europe qui permet à l’étudiant de suivre un parcours personnalisé : occitan ou catalan, recherche ou métiers de la culture et du patrimoine.
  • le master MEEF Occitan 1er degré pour préparer le concours de CRPE Professeur des écoles bilingues Occitan-Français
  • le master MEEF Occitan 2nd degré pour préparer le concours du CAPES d’occitan-langue d’oc

2 autres formations

  • le diplôme universitaire (DU) Occitan (2 niveaux) uniquement centré sur les niveaux de langue.
  • la préparation à l’agrégation externe Langues de France option Occitan.

[1] Coordonnée par Jean Paul Couché, ANVT. L’intervention FELCO a été coordonnée par Virginie LAGO, cosecrétaire.

Ce contenu a été publié dans L'occitan a l'escòla publica. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.