Course pour l’occitan

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

De Gavarnie à Toulouse.

250 km à pied pour l’enseignement de l’occitan.

L’occitan a longtemps été dénigré mais la République française a, depuis quelques décennies déjà, accordé peu à peu une place à notre langue régionale dans l’enseignement. Son intérêt linguistique, culturel et pédagogique a été reconnu.

Pourtant, depuis un an l’enseignement de l’occitan est désorganisé et menacé, de l’école à l’université.

Pour la première fois, aucune école de l’académie de Toulouse n’ouvrira une section bilingue français – occitan

En collège, l’offre d’enseignement de l’occitan se réduit malgré une convention État-Régions qui prévoit son développement mais n’est pas respectée.

Au lycée, du fait de la réforme du Ministère de l’éducation, les effectifs des élèves faisant de l’occitan ont brutalement chuté de près de 50%.

L’enseignement de l’occitan n’est plus assez soutenu et valorisé alors que notre langue est une part essentielle non seulement du patrimoine régional de l’Occitanie mais aussi de notre pays dont la constitution précise à l’article 75-1 que «Les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France».

De nombreux élus se sont manifestés, considérant que l’État doit développer l’enseignement de la langue occitane, conformément aux engagements pris à tous les niveaux pour la protection et la transmission de ce patrimoine. Une langue qui n’est pas enseignée est une langue condamnée.

Le département des Hautes-Pyrénées, comme les autres départements, souffre d’un enseignement défaillant et en recul.

On devrait au contraire écouter les habitants qui disent leur profond attachement à la langue du pays : le bigourdan, le gascon, le patois, la langue d’oc, l’occitan. Tous ces mots pour désigner notre langue millénaire, porteuse de sens dans cette société qui se cherche.«Oublier l’occitan n’est pas un signe de modernité mais une perte de substance» disait jadis un recteur de l’Académie de Toulouse.

Nos jeunes ont besoin de repères, d’une conscience, qui se matérialisent par ce qui les entoure : les lieux, les personnes, les noms, la nature. Ils en ont besoin pour être davantage curieux, pour «s’ouvrir sur eux-mêmes et les autres», pour être conscients et fiers de ce qu’ils sont et du lieu d’où ils démarrent leur vie. 

Aidez-nous à transmettre cet héritage.

L’occitan lenga ensenhada !

Pas d’Occitanie sans occitan !

 

 

Nos demandes :

 

> Dans le premier degré

-Rétablissement d’au moins un CDP d’occitan dans quelques départements de l’académie de Toulouse.

-Relance de l’ouverture des sites bilingues F/Oc

-Formation et recrutement des professeurs des écoles en occitan renforcé.

 

> Dans le second degré

-Relance de l’enseignement extensif de l’occitan. Ouverture dans de nouveaux collèges en mettant fin aux sous-services de nombreux enseignants d’occitan du second degré.

-Augmentation des heures d’occitan pour les élèves bilingues de 1h à 2h dans les collèges.

-Correction de la réforme des lycées en accordant aux langues régionales le même statut que les langues et cultures de l’Antiquité. Nous voulons l’égalité.

-Nous demandons que l’occitan puisse réellement être une LVB et que le rectorat s’engage à le promouvoir.

– Ouverture de l’occitan dans de nouveaux lycées.

-Il faut repenser l’EDS d’Occitan qui est un échec.

-Retour à une dotation spécifique pour l’Occitan comme à Bordeaux.

 

> Université

-Augmenter le nombre de candidats formés au CRPE Occitan, CAPES Occitan.

Itinéraire de la course médiatique et sportive de Gavarnie à Toulouse

pour l’enseignement de l’occitan

Plan & étapes

Dimanche 14/9 – 72 km

Départ 9H15 – Gavarnie

10H30 – Mairie de Gèdre

11H30 – Église de Luz

12H – Collège de Luz

14H- Collège de Pierrefitte

15H30 – Lugagnan

16 H- Lourda Sanctuaire et passage a l’hôpital

18 H30 – Hommage à Pierre Loubère devant le lycée Jean-Dupuy de Tarbes.

Lundi 15/9 – 71 km

Départ 8 H– Tarbes Inspection académique – dépôt d’une lettre des enseignants CREO

8H30 – École Calandreta

10 H30 – Collège de Tournay

13 H30 – Lycée de Lannemezan

16 H– Réception et point presse plaça centrale à Montréjeau

18H30 – Réception et point presse devant le lycée de St Gaudens.

Mardi 16/9 – 86 km

Départ 8 H– St Gaudens

Midi – Martres-Tolosane

14’30 – Carbonne

18H30 – Réception e point presse a Saint-Lys sous la halle (place nationale).

Mercredi 17/9 – 30 km

Départ 9H– Saint Lys

11H Plaisance-du-Touch

Midi et demi – Toulouse – Hôtel de la Region Occitanie-PM

15H– Arrivée au Rectorat de l’Académie de Toulouse – Place Saint Roch. Remise de la lettre du CREO TLS.

+ Plus d’info :

Languedoc2019

#unepartdenousmemes

https://www.facebook.com/languedoc2019
ou https://vimeo.com/user99086337

Ce contenu a été publié dans Actualitats CREO Tolosa. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.