11-06-21 – La FELCO écrit au premier Ministre

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Voir la lettre au format PDF : 2106-11-corrier FELCO – Premier ministre

Monsieur le Premier Ministre,

Nous avons pris note avec intérêt de vos déclarations concernant la décision du Conseil Constitutionnel censurant plusieurs dispositions de la loi dite Molac de promotion des langues régionales, et de la mission que vous avez confiée à deux députés que nous contactons par ailleurs.

Notre association regroupe les enseignants d’occitan de l’Education nationale et les quelques collègues enseignant dans le réseau confessionnel de nos académies.

Il se trouve que la censure par le Conseil Constitutionnel de l’article 4 de la loi Molac nous concerne directement puisque cet article prévoyait justement d’augmenter l’horaire possible des enseignements en langue régionale dans l’enseignement public. Il s’agissait de pouvoir dépasser la parité horaire entre les cours donnés en français et ceux donnés en langue régionale, pour pouvoir éventuellement aller jusqu’à l’immersion telle que pratiquée dans les écoles associatives.

Vous avez prévu, à l’issue de la mission évoquée plus haut, et au vu de ses conclusions, d’accorder une audience aux associations travaillant dans le domaine de l’enseignement des langues régionales.

Nous avons donc l’honneur de vous demander de bien vouloir inclure notre association dans la délégation que vous recevrez.

 

Ce contenu a été publié dans Actualitats acuèlh, La FELCO e lo Ministèri, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.